Revenir à l'accueil

dimanche 28 août 2011

Maxime : muscle up + salto

Maxime - Warrior - Paris

Le nouveau défi de Maxime : enchaîner un muscle-up ultra complet jusqu'à toucher la barre fixe avec les pieds avec un salto arrière.

L'entraînement est difficile, la semaine dernière, il a trop poussé avec les pieds sur la barre et a fini son salto hors du tapis, ...sur la chaîne hi-fi. Tout le monde a eu mal pour la chaîne hi-fi... Maxime ne s'est rien cassé, c'est un roc !

Mais c'est quoi le muscle up ?
Un muscle-up est une variante des tractions, mais au lieu de s’arrêter en haut du mouvement, on enchaîne directement avec un dips. Il combine plusieurs mouvements de base et permet donc de solliciter de nombreux muscles du buste et des bras.

Le muscle-up se décompose en 3 parties : la traction, en tirant le corps derrière et non sous la barre ; la transition, où l’on fait passer le corps au dessus de la barre et pour finaliser le mouvement, la répulsion ou dips sur barre fixe. On peut également réaliser l’exercice avec des anneaux de gymnastique, si on en a sous la main.

Le muscle-up est un mouvement de musculation très complet qui nécessite agilité et force pure. Il travaille tout le haut du corps : l’ensemble du dos, les épaules, les pectoraux, les bras (biceps et triceps), avant-bras et même les abdominaux.
L’entrainement au muscle-up déclenche des courbatures intenses au niveau des dorsaux, sur le bas des pectoraux, en plus d’occasionner d’excellentes sensations musculaires lors de l’entraînement (congestion inouïe du dos et des avant-bras).

Réaliser un muscle-up demande un certain niveau en musculation et de la pratique. La plupart des personnes qui s’y collent n’y parviennent pas avant plusieurs séances. Si vous ne parvenez pas à aligner 15 tractions classiques ou 20 dips aux barres parallèles, mieux vaut continuer votre entrainement habituel.

Comment bien exécuter un muscle up ?
Pour bien réaliser le Muscle-up, il est conseillé d’adopter une prise de barre différente des tractions traditionnelles, les paumes des mains faces au sol (pronation) avec les pouces au dessus de la barre. Cela permet de faciliter la transition entre tractions et dips.

Le muscle-up doit être réalisé rapidement, en explosif, pour permettre un changement rapide de prise durant la transition. On s’aidera de la poitrine, des abdominaux et des épaules pour maintenir le décalage par rapport à la barre, de sorte à bien rester derrière elle et pas dessous.


Et après ?
Tout cela est très facile, trop facile pour Maxime. Il a acquis aujourd'hui un niveau extrêment élevé en crossfit. Il a décidé d'aller plus haut et plus loin : toucher la barre avec les pieds et finir en salto. Bientôt la vidéo...


Pour contacter Maxime : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire