dimanche 16 juillet 2017

Laurent témoigne après le séjour de juillet 2017 en Luberon

Laurent en forêt
Bien plus fort et bien plus résistant qu'il n'y paraît, Laurent plonge d'une hauteur de 8 mètres dans le Gardon, escalade un col abrupt dans la Drôme provençale, réussit du premier coup à s'élever au-dessus de l'eau en wakeboard. A son retour du séjour sportif, animé par Grégory Capra, en Luberon, il témoigne...

Merci beaucoup, Grégory pour ce magnifique séjour de juillet 2017 !

Et dire que le matin même, je traînais la patte pour savoir si j’y allais ou pas tout en faisant mes valises nonchalamment, à un tel point qu’en arrivant je me suis aperçu que j’avais oublié le rasoir, le pyjama, le K-Way, les lunettes de soleil et la casquette.

Et puis après le rendez-vous des vieilles et nouvelles connaissances à la gare de Monteux, l’arrivée et l’installation dans la villa, les premiers exercices de body sculpt pour déverrouiller les articulations endormies, et le premier dîner sur la terrasse, l’aventure d’une semaine commençait à un rythme progressif avec des activités à la pelle :
-        bicyclette en tandem avec la chaîne qui se casse (je ne sais pas si c’est mon arrière train ou celui de Greg qui a provoqué cet accident !),
-   wakeboard dans deux lacs différents, la première fois plus propice à des initiés et où je me suis ennuyé et la deuxième fois, plus encadrée, qui fut une véritable découverte sportive sensationnelle,
-    canoe cayak avec des arrêts au stand pour jouer les primates à déplacer les cailloux, sauter dans l’eau à partir de rochers, dont un de 8 mètres , et le plaisir de s’arroser mutuellement ou tenter de se faire chavirer,
-   baignades et exercices en eau douce,
-  découverte du parapente,
 et j’oubliais le meilleur pour la fin... la dégustation de vin (eh oui, le lever le coude après quelques verres, c’est un effort !).

Je voulais remercier :
- Grégory pour l’organisation du séjour ainsi que sa bonne humeur qu’il nous transmet,
- les coachs Paa et Stan qui nous ont portés au bout de nos efforts,
- Monique, Christophe et Éric pour l’intendance ainsi que Yves pour les gaufres,
sans oublier mon compagnon de chambre Louis, avec qui nous avons offert chaque nuit des concertos de ronflement pour bercer toute la villa dans un profond sommeil (ou un profond cauchemar !).

La suite au prochain numéro après mon séjour privé !

Laurent - 58 ans - Paris

Merci, Laurent ! Je vais prendre en compte toutes tes appréciations !

A suivre...

Les articles précédents sur le séjour de juillet 2017 en Luberon :
- Le maillon faible

- Salon du livre de Sablet

- Boxing à Sablet

- Le chemin de la Jacquette

- Le retour de Laurent

- Le témoignage de Christophe

Pour participer au prochain séjour sportif : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire