jeudi 6 avril 2017

La vogue des bains de mer

Les naïades
Le voyage d'agrément naît au XIXème siècle sous l'impulsion des aristocrates anglais. La mer est désormais recherchée pour ses vertus curatives et le bon air qu'on y respire. Le littoral normand est très rapidement prisé. 

Comme la duchesse de Berry !
Cela se passe d'abord à Dieppe où la duchesse de Berry se baigne en 1824. A Trouville, l'année suivante, les peintres, Mozin, Huet, Isabey, Boudin, Monet, Pissaro et d'autres plantent leur chevalet.

Impulser la pratique des bains de mer !
Pourtant, la pratique des bains de mer, impulsée par le couple impérial, se généralise au sein des classes aisées seulement à partir du Second Empire. Ainsi Deauville, Houlgate, Cabourg émergent dans les années 1860.

Trouville-sur-mer
L'enterrement de vie de jeune fille, à Trouville-sur-mer, animé par Stan, permet un flash-back vers le XIXème siècle !

A suivre...

Les articles précédents sur l'enterrement de vie de jeune fille à Trouville-sur-mer :
- Koh-Lanta à Trouville-sur-mer

- Jeux de plage

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire