vendredi 31 décembre 2010

L’AFPS pour passer un super réveillon !


J’espère que vous passez tous de bonnes fêtes… ?! Les miennes sont excellentes… mais j’ai frisé le drame… Du coup, j’avais envie de vous parler de l’Attestation de Formation aux Premiers Secours.

Ma soirée du 24 décembre avait bien commencé. Vous étiez des centaines à m’avoir envoyé vos vœux (et je vous en remercie milles fois !). Nous étions allés au cinéma avec mes parents et ma mamie voir « Burlesque » (super film d’ailleurs, je vous le recommande !!).

Foie gras (aie ! coach, ne me tape pas lol), etc... Puis nous nous sommes mis à table… Maman avait fait du homard, elle sait que j’adore ça ! Mamie a très peu de dents et la tête si dure qu’elle ne veut pas qu’on lui achète de dentier !!!... Elle s’est mise à suffoquer… Tout de suite, je l'ai relevée et lui ai fait des compressions abdominales

Compressions abdominales

Malheureusement, je n’arrivais à rien…. Les lèvres de Mamie devenaient bleues… Maman s’en apercevant a demandé à Papa d’appeler les pompiers…. Tétanisé par le stress, il n’arrivait même pas à faire le numéro…. Maman s’est mise à pleurer et a lâché du bout des lèvres : « Oh non pas ça, je vous en supplie... », se rappelant la mort de mon Papi, le 23 décembre 2007…

Pendant ce temps, j’appuyais de plus en plus fort….. Et dire que je ne devais pas passer ce réveillon de Noël avec mes parents à la base….

Moralité de l’histoire : le destin a sûrement évité la mort de Mamie en me faisant être présent ce soir-là….

Mais c’est le calme que j’ai conservé, malgré la gravité de la situation, malgré la perte de contrôle et de Papa et de Maman, qui m’a permis d’y arriver…

Mon message de noël pour tous ceux qui liront ces lignes sera donc le suivant :
- Passez votre AFPS, souciez-vous du devenir de votre prochain dans cette société si individualiste !!
- Prenez soin de vous et apprenez à vous maîtriser, ne pas paniquer…c’est bon pour vous….comme votre entourage.

Et pour apprendre à se maîtriser…il faut.. il faut… ??!!

FAIRE DU SPORT ! héhé

Joyeuses fêtes à tous et encore merci pour vos nombreux messages !!
Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

jeudi 30 décembre 2010

Anthony : préparation physique pour l'été 2011

Anthony - Août 2009

Anthony a 22 ans. Il est étudiant en Licence STAPS à l'université de Provence, comme je le fus... "C'est de la bombe Luminy, mais dommage qu'ils ont enlevé l'option entraînement en 3ème année donc je vais être obligé d'aller à Montpellier :( "

Anthony a décidé de se préparer pour être au top cet été et nous raconte sa progression :
- été 2009, en vacances en Corse, j'étais à 70kg et 12% de graisse,
- décembre 2010, 78 kg et 14% de graisse,
- été 2011, mon but est 80kg avec 12% de graisse, ça va être facile, il suffit que j'ajoute un peu de cardio dans mon programme et ça fera l'affaire.


Anthony - Décembre 2010

Mon programme d’entraînement est très simple, 5 séances de musculation et 2 séances de cardio par semaine.

Je travaille chaque muscle une fois par semaine, avec 3-4 exercices de base et 1-2 exercices d’isolation. Je travaille les exercices de base à 75-85% de mon rm avec 4-5 séries de 8-10 répétitions et pour les exercices d’isolation 50-70% rm avec 2-3 séries de 12-15 répétitions.

Mes exercices de base consistent à faire des squats, développés couchés, dips, fentes, soulevés de terre, tractions…Et pour les exercices d’isolation, l’écarté couché, kick-back, leg extensions...

Chaque séance dure 1h30 : 15 minutes d’échauffement, 1 heure d’entraînement et pour finir 15 minutes d’étirements. Chaque séance consiste à faire mieux de ce que j’ai fait la dernière fois, cela peut être en ajoutant du poids, faire quelque répétitions en plus ou prendre quelques secondes de repos en moins.
Temps de repos : 1mn30 pour les exos de base et 30-60 secondes pour les exercices d’isolation.
Je change mon programme tous les 3 mois, ça évite l’ennui et ça permet au muscle de travailler d’une manière différente. Avant chaque changement de programme, je passe par une séance de force où j’utilise le squat, le soulevé de terre, le développé couché et les tractions et j’effectue pour chaque exercice 5 séries, 5 répétitions et le maximum de poids possible.


Anthony - Juin 2011

Si toi aussi tu veux un programme personnalisé, n'hésite pas à me contacter : manager@gregory-capra.com

mercredi 29 décembre 2010

Concours photo : sport et mistral

Bastien, Nicolas et Laurent

Marseille, Parc Borély, 24 décembre 10h30. Les bootcampeurs parisiens avaient lancé le défi par vidéos interposées : "Les gars vous devez prendre un bain dans la Méditerranée... un bain de Noël".


Message de tous les bootcampeurs

Message particulier de Charlotte
Mais il y avait un mistral soufflant en rafales à 100 km/h, certes du soleil mais 7°C au thermomètre et -8°C en température ressentie... J'ai pas de preuve, mais c'est Laurent qui le dit et il n'est pas marseillais... Donc, on va considérer que la photo compte pour le concours !

Juré, en dessous ils avaient le maillot de bain !

Le concours continue tout l'hiver. Il ne vient que commencer donc vous pouvez participer et m'envoyer vos courageuses photos de sport dans la neige ou dans le froid.

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Entretien avec Alban Préaubert, patineur

Alban Préaubert


Amateur de patinage artistique, Kevin Fortin a décidé de consacrer un article sous forme d’un entretien avec une des figures marquantes du patinage français et un ami, Alban Préaubert. Voici pour vous en cette fin d’année ce qu’il a recueillis.

Un patineur artistique qui a un style bien a lui, Alban, 3ème aux championnats de France Elite en 2009, 7ème aux championnats d’Europe 2010. Un patineur plein de talent dont voici le portrait.

Kevin Fortin : Je te laisse te présenter, expliquer ton parcours, nous faire une autobiographie.
Alban Préaubert : Je suis né le 20 septembre 1985 à Grenoble. J’ai une sœur, Estelle qui a 2 ans de plus que moi, et mes parents sont médecins. Ils ont déménagé de Grenoble, quand j’avais 4 ans, à Charleville-Mézières et c’est là-bas que j’ai commencé le patinage artistique à 6 ans et demi, un peu par hasard. Nous devions partir aux sports d’hiver avec mes parents et afin de découvrir des notions de glisse et d’équilibre, mon père a pensé judicieux de nous amener à la patinoire avec ma sœur.
J’ai très vite accroché à ces sensations et j’ai vite été repéré par Elena Issatchenko, la coach bélarusse qui officiait à Charleville.
Petit à petit, j’ai progressé puis démarré les compétitions à l’âge de 8ans. Je suis monté dans la hiérarchie locale d’abord puis nationale et internationale.
Puisque les structures n’étaient pas véritablement adaptées à la poursuite d’une carrière sportive et étudiante de haut niveau à Charleville, j’ai dû partir m’entraîner en région parisienne après l’obtention de mon bac. D’abord à Evry, avec Philippe Pelissier. Puis à Champigny-sur-Marne, avec Annick Dumont. Je reste cependant toujours licencié au CMSG (Charleville-Mézières sports de glace).

KF : Et comment cela s’est passé pour conjuguer pratique sportive et études ? »
AP : J’ai toujours poursuivi mes études. J’ai ainsi eu mon bac scientifique avec mention très bien. Ensuite, j’ai fait un DEUG d’économie-gestion à l’université d’Evry avant de tenter avec succès le concours d’entrée à l’école supérieure de commerce de Paris en 2006.
Je vais finir cette année mon école et obtenir le diplôme, un master grande école. Cette année, puisque l’année n’est pas trop chargée en cours, je passe également le brevet d’état en patinage (diplôme d’entraîneur).

KF : Cela laisse peu de place aux loisirs ? Qu’aimes-tu faire quand tu arrives à te dégager un peu de temps ?
AP : En dehors de cet emploi du temps bien chargé entre cours et entraînement, durant mon temps libre, j’aime aller au cinéma, je suis un grand fan du 7eme art, et j’écoute beaucoup de musique. J’ai des goûts très éclectiques, j’aime surtout le rap et le rock, mais j’écoute vraiment de tout. Et je suis bien sûr un fan de tous les sports, je lis l’Equipe tous les jours et regarde ou pratique toutes les activités sportives possibles.

KF : Tu peux me dire quel est ton palmarès hormis celui que je connais c’est-à-dire 3ème aux championnats de France Elite en 2009, 7ème aux championnat d’Europe 2010 ?
AP :
- 3ème des championnats du Monde Junior en 2003
- 6 médailles en Coupe du Monde entre 2006 et 2010 (2eme du trophée Bompard en 2006, 3eme du trophée Bompard en 2007 et 2008, 3eme du Skate America en 2006, 3eme de la coupe de Russie en 2008, 3eme du skate canada en 2009)
- Vainqueur des Masters 2008
- Champion de France junior en 2004 et espoir en 2001
- 5ème des championnats d’Europe 2009, 6eme en 2006 et 2007 et 7eme en 2010
- 3ème des championnats du Monde Universitaires 2009
- 8ème des championnats du Monde 2006, 11eme en 2007
- numéro 10 mondial

KF : C’est déjà un beau palmarès. Venons en maintenant au sport que tu pratiques. Peux-tu présenter ta discipline ? Es-tu pro ou semi-pro, ta spécificité ( danse, ballet, couple…) ?
AP : Je pratique le patinage artistique en individuel. Je n’ai jamais essayé de pratiquer le couple, ni le patinage synchronisé. J’aurai sûrement pu être un bon patineur de couple puisque je suis assez grand pour cela. Il aurait juste fallu que je me muscle du haut du corps. Mais cette discipline ne m’a jamais vraiment tenté.
Depuis 3 ans, je travaille parfois avec des professeurs de danse sur glace. Mais ce n’est bien sûr pas dans l’optique de faire des compétitions en danse sur glace, c’est uniquement pour améliorer ma qualité de glisse et profiter de ces progrès dans ma discipline individuel.
Je possède le statut amateur. En patinage, lorsqu’on passe professionnel, en signant des contrats pour des shows avec des troupes telles que Holiday on Ice, on ne peut plus participer aux grands championnats, qui restent limités aux amateurs. Etre amateur ne m’interdit pas à participer à quelques galas au cours de l’année, mais je dois solliciter auprès des instances fédérales l’autorisation d’y participer.

KF : Tu parles de ta taille, tu es grand, mais c’est un avantage ou pas ?
AP : Généralement, les patineurs sont relativement petits car c’est un avantage dans les sauts d’avoir un centre de gravité assez bas. Néanmoins, la tendance est moins vraie désormais puisque Lysacek a été champion olympique et il est encore plus grand que moi. C’est d’ailleurs un des seuls sur le circuit à dépasser 1m80 avec moi.

KF : Pour en être là aujourd’hui, tu t’es beaucoup entraîné, en quoi d’ailleurs consiste un entraînement, qu’est-ce que tu travailles ? Comment choisis-tu à la fois costume et musique car certains ballets, par exemple, se patinent sans musique »
AP : Au niveau des choix musicaux, il faut qu’il y ait un accord commun entre moi, mon chorégraphe et mon entraîneur. Parfois, c’est donc le chorégraphe qui m’a proposé des musiques. Notamment lorsque je travaillais avec Nikolaï Morozov, il aimait avoir carte blanche dans son travail de création.
Mais souvent, c’est moi qui fais la recherche musicale. Je suis passionné de musique, j’écoute vraiment de tous les styles et tout au long de l’année, dès que je trouve une musique intéressante, je la mets de côté afin de la proposer à mon staff lors du choix de programme.
Bien sûr, on est un peu contraints au niveau de la créativité, car il faut trouver des musiques sans parole.
Pour les costumes, j’ai souvent moins d’idées donc j’envoie mon montage musical à ma couturière ou à une styliste et je lui demande de me faire des dessins avec des propositions et encore une fois, on se réunit ensuite avec ma coach pour faire le choix.

KF : C’est pendant ces entraînements que tu accentues tes points forts et travailles tes points faibles, non ? Quels sont-ils ?
AP : Mon point fort, c’était ma régularité depuis tout petit et ma persévérance.
Mon originalité peut également être considérée comme un atout, je suis réputé pour être un patineur atypique, avec des choix chorégraphiques qui sortent du commun. Mais c’est parfois aussi un problème car le patinage est parfois un peu stéréotypé et sortir des sentiers battus n’est pas toujours récompensé par des bonnes notes. Mon plus gros défaut, c’est mon manque de souplesse.

KF : Lors du trophée Bompard, j’entendais Annick Dumont parler de combinaisons triple triple, de sauts, d’enchaînements…. Au niveau justement des différentes figures, comment les place-t-on / leur niveau de difficultés / leur enchaînement ?
AP : Il y a un arbitrage à faire à ce niveau car lorsqu’on place les difficultés en deuxième partie de programme, on obtient un bonus de 10% de valeur de l’élément. Il est donc intéressant de commencer par les éléments les plus faciles dans un programme afin de placer les plus difficiles et donc ceux qui ont plus de valeur à la fin. Mais la fatigue joue un rôle important dans le programme et il est par exemple impossible pour moi de réussir un quadruple saut si je ne suis pas dans un état de fraîcheur suffisant. C’est pourquoi je démarre tous mes programmes libres par ce quadruple saut, qui est l’élément le plus difficile de mon programme.
Ensuite, d’une année sur l’autre, on essaye de garder plus ou moins le même enchaînement afin de ne pas trop bousculer nos repères. Mais néanmoins, puisque je change chaque année de programme, il faut adapter cet enchaînement à la composition musicale et ne pas être trop répétitif d’une année sur l’autre.

KF : Te souviens tu de ton meilleur et pire moment ?
AP : Mon meilleur souvenir sportif, c’est sûrement le doublé au trophée Bompard qu’on a réalisé avec Brian Joubert en 2007. J’avais réalisé deux programmes sans-faute. C’était un moment historique et en plus, cette compétition nous a permis à tous les deux de nous qualifier pour la finale du grand prix.
Humainement, j’ai également un souvenir impérissable des Universiades d’hiver en Chine. L’accueil était incroyable, l’ambiance était géniale. J’ai eu en plus le privilège de porter le drapeau français lors de la cérémonie d’ouverture.
Mon pire souvenir, c’était en décembre 2005. Il ne s’agissait pas vraiment d’une compétition. En fait, la fédération avait sorti des règles de sélection claires en début de saison. Mais à la suite des championnats de France, ils ont pensé que ces règles étaient incohérentes. Pourtant, j’avais réussi mon championnat de France et j’avais gagné le droit de participer aux championnats d’Europe en compagnie de Brian Joubert et de mon collègue d’entraînement, Fréderic Dambier selon ces règles. La fédération a organisé un test de sélection à l’issue de cela. J’ai bien patiné lors de ce test et conservé ma sélection mais c’était très difficile à vivre cette situation et cette remise en cause.

KF : Des endroits où tu préfères patiner plus que d’autres, car tu m’as parlé de l’accueil que tu as reçu notamment en Chine… ?
AP : L’accueil à Dijon est incroyable, le public nous réserve des bancs bourguignons. J’adore également patiner à Courchevel, tout est fait pour qu’on se sente chez nous.

KF : As-tu un modèle en patinage ?
AP : J’ai commencé le patinage en 1991, lorsque Philippe Candeloro performait sur la scène internationale donc il a forcément été une idole pour moi. J’ai apprécié son style novateur et son sens du spectacle notamment. Puis, j’ai admiré Ilya Kulik, le champion olympique russe en 1998. J’ai d’ailleurs eu la chance de travailler quelques heures avec lui en stage. Ensuite, comme tout le monde, j’ai trouvé la confrontation entre Plushenko et Yagudin fabuleuse. Ils restent pour moi les deux meilleurs patineurs de tous les temps.
En France, j’ai adoré le patinage de Stanick Jeannette, que j’ai également côtoyé pendant quelques années à l’entrainement. Et le palmarès de Brian Joubert m’inspire le respect.
Mais il y a trop de patineurs dont je respecte le travail et dont j’admire le style pour que j’ai la tentation de copier le style d’un seul. Je préfère piocher des idées dans le patinage de chacun.

KF : A 25 ans, tu as un beau parcours. Mais ce n’est pas fini pour toi, quelles sont tes ambitions, tes envies, tes projets ?
AP : Je rêve notamment d’un podium aux championnats d’Europe. Ca fait 5 ans que je tourne autour, avec des places régulières dans le dernier groupe (top 6). Je sais qu’il ne me manque pas grand-chose pour monter sur la boite.
Je vise également le titre de champion du monde universitaire à court terme. En janvier, en Turquie, je ferai tout pour faire encore mieux qu’il y a 2 ans où j’avais pris la médaille de bronze.
Un peu plus loin, je pense déjà aux championnats du monde qui auront lieu en France en 2012. J’avais participé aux Europe à Lyon en 2006 et l’ambiance était énorme donc vivre un championnat du monde à domicile doit être encore plus fabuleux.

KF : Penses-tu dans un coin de ta tête à ta reconversion ?
AP : Bien sûr, je pense déjà à ma reconversion. En patinage, il est difficile d’avoir des carrières très longues car c’est très éprouvant physiquement. Et j’ai déjà 25 ans. D’ailleurs, j’ai toujours pensé à ma reconversion et c’est pour cela que j’ai toujours poursuivi mes études. Je vais d’ailleurs être diplômé cette année donc, dès l’année prochaine, je vais chercher du travail, même si je souhaite encore patiner quelque temps. J’essayerai d’abord de trouver une entreprise compréhensive, qui me permettra quelques aménagements. J’envisage de travailler dans le marketing sportif ou dans le conseil en stratégie, ces deux domaines m’intéressent particulièrement et j’essayerai de me lancer dans celui où je trouverai les meilleures opportunités.
Même lorsque je quitterai le monde du patinage, j’aurai toujours un œil attentif sur l’évolution de cette discipline. D’ailleurs, j’ai fait un mémoire de recherche sur les droits télévisuels et une partie traitait de la médiatisation du patinage et j’adorerai mettre en place certaines de mes idées et observations.

Article rédigé par Kevin Fortin

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

mardi 28 décembre 2010

Bootcamp de Noël à Marseille

Briefing par Sébastien


Je profite de quatre jours de vacances dans le sud pour participer à un évènement sportif. Le premier bootcamp du chef organisé à Marseille, sa ville natale.

En tant que Parisien, je me faisais une joie d'être confronté à des bootcampeurs Marseillais !!! Inutile de réveiller les rivalités footballistiques habituelles, et faisons tout ceci dans une bonne ambiance.

Je vous rappelle que les bootcamps ont pour vocation première de faire du sport, faire travailler cardio, renforcement musculaire le tout dans une ambiance conviviale, accompagné d'un coach sportif.

Le coach du jour était Sébastien.

Premières impressions sur le cadre:
Les sudistes sont très chanceux de pouvoir participer à des bootcamps sous un grand soleil :-) Il est vrai qu'à Paris, nous n'avons pas un aussi beau temps qu'à Marseille.
Le gros inconvénient du jour... il y avait un sacré mistral qui glaçait quelque peu les participants.
Pour me réchauffer un peu, je suis allé faire un tour dans le Parc Borély avant le début du bootcamp.
Très grand parc agrémenté de lacs, différents agrès pour s'amuser un peu, assez peu vallonné, près de la mer... La grande classe :-)

Nous attendions pas mal de participants mais beaucoup de personnes ont fait faux bond au dernier moment. Dommage... nous étions donc 8 dont le grand Chef qui nous a fait l'honneur de sa présence pour ce bootcamp du 24 décembre, veille de Noël.

Papa Noël !

C'est parti pour un bootcamp qui s'annonce... EPIQUE!

0/ Echauffements
Un petit tour en trottinant suivi d'échauffements divers. Tipping, marche arrière, pas chassés, pas chassés croisés, articulations, coudes,

On commence assez fort à bien faire travailler les jambes en portant chacun un candidat sur son dos. Attention aux glissades dans la boue... ZIP le Parigot!

1/ Pompes - Dips sur bancs
Après de bonnes glissades bien marrantes dans la boue, nous nous sommes rapprochés de bancs. C'est dingue ce qu'un coach peut trouver à faire avec des bancs!
Nous avons enchaîné différentes séries de:
- Dips sur le banc
- Pompes au sol à largeur d'épaule, nous bouffions tous de l'herbe. Sauf Greg qui ne participait pas... Ouh laaa le grand Chef n'abuserait il pas de sa position :-)
- Pompes avec les pieds sur le banc ! Bien rigolo et beaucoup plus physique que les pompes standard!


2/ Abdos fessiers & Rameur
Aller on continue dans les activités marrantes sur les abdos avec abdos fessiers et tous en position de rameur.

3/ Travail des jambes
Outre les fentes habituelles, les fentes dynamiques permettent de bien vite s'achever.


Une fois de plus, Greg petit joueur préférait filmer de peur de se blesser :-) Pour tout dire, je déconne avec ça mais il préférait que je me perfectionne !

4/ Agrès
Une fois s'être bien fait casser les jambes, nous sommes repartis au pas de course à la recherche d'agrès que nous avons trouvés.
Ici nous avons pu faire:
- Tractions tenues en position haute (concours de celui qui tenait le plus longtemps)


Greg, arrête d'embêter tes camarades!

- Tractions tout court


Ouh là ! Greg fait le pitre comme d'hab ^^


- Traversée d'échelle



- Succession de dips puis pompes sur rondins de bois

5/ Abdos
De nouveau une petite série d'abdos avec crunches et abdos croisés. J'ai tenté de filmer en crunchant, ce qui rend pas mal :-)



Mais au final, j'ai refilé l'APN à Greg qui a voulu quel que peu s'amuser avec moi. Il a voulu faire son malin, mais je ne me suis pas laisser faire! Heureusement que pour les abdos, je me démerde plutôt pas mal! :-)

6/ Etirements
Alors sur la Canebière, on dit étirations :-) Bon pourquoi pas... ce ne sera pas le premier truc bizarre que j'entends. Aller chacun son arbre, et on pousse !!!

Et mais !!! L'un de gars arrive à faire bouger un arbre !!! Quelle force herculéenne :-)


Eh non, Greg, désolé, n'était que la force du vent


Dubitatif, le Chef !


7/ Photos de fin
Alors à l'origine de ce bootcamp, nous nous étions fixés de partir tous à l'eau à la fin... Nous nous étions tous préparés mentalement, physiquement et tout... mais malheureusement, le mistral était vraiment insoutenable, donc seule une photo torse nu a été prise.

Les courageux !

Comme Greg, n'est pas aussi valeureux que Kevin... il n'a même pas voulu retirer son tee-shirt.... :-) A charge de revanche ! Ouh là, mais il se met en position de combat le Chef. Même pas peur. Je te rappelle que je suis un poulpcampeur parisien bien formé !

Position de combat

Certains participants du bootcamp étaient déjà partis au moment de la photo de fin...

Conclusion:
Ce premier bootcamp de Marseille était d'un niveau très correct qui a su respecter les traditions bootcampiennes que je connaissais à Paris. Les coaches sont tout aussi sympas et bien formés par notre grand Chef favori! Un grand merci à Sébastien qui a bien sûr maîtriser ce bootcamp et ces différents participants malgré les crises de rire :-)

J'espère que les sportifs que vous êtes seront en mesure de faire débuter une nouvelle tradition!!! Le prochain bootcamp de Marseille sera organisé le 9 janvier 2011.

Pour les bootcampeurs Parisiens, je vous rassure les amis, pour l'instant ils n'ont pas atteint notre niveau de forme physique! Continuons à nous dépasser chaque dimanche et à montrer aux bootcampeurs de Marseille, que nous serons toujours les premiers à déconner :-)

Article rédigé par Laurent

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

lundi 27 décembre 2010

Patinage artistique : Gala Trophée Bompard

Florent Amodio : premier podium en grand prix


Kevin Fortin aime beaucoup le patinage artistique. Pour cette fois, il s’est attaqué à un évènement majeur français: le trophée Eric Bompard.

Féerique est le mot qui qualifierait le mieux le gala du Trophée Bompard. D'une qualité exceptionnelle, c'est un spectacle magique que nous offre les patineurs de la compétition.
Les meilleurs patineurs (les trois premiers de chaque catégorie) donnent un véritable show à la fin de la compétition, c'est la tradition du Trophée Bompard, ex Trophée Lalique. Jeux de lumières et prestations sportives de très haut niveau, la magie opère. Les gagnants de la compétition enchantent le public et peuvent oser faire des choses qu’ils ne font pas lorsqu’ils concourent. L’événement majeur de patinage artistique en France a rassemblé les meilleurs patineurs du monde à Paris-Bercy du, 26 au 28 novembre 2010, en guise de dernier round de la Coupe du Monde avant la grande finale mi-décembre en Chine.
En présence notamment des Champions Olympiques de danse sur glace, Tessa Virtue et Scott Moir, et de la Championne du Monde Japonaise, Mao Asada, les « Stars » Brian Joubert, Florent Amodio, Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat ont tenté, face à une déferlante de champions d’Europe, du Monde et de médaillés Olympiques, de remporter le très convoité Trophée Éric Bompard. Art et performance au rendez-vous les 26, 27 et 28 novembre 2010 à Paris Bercy !

De Lalique à Bompard
La célèbre compétition internationale met à l’épreuve les plus grands patineurs artistiques et danseurs sur glace, quelques mois après les Jeux Olympiques de Vancouver et surtout, quelques semaines avant la grande finale qui se déroule donc en Chine à la mi-décembre. S’intégrant dans le Grand Prix ISU, le trophée Eric Bompard fait partie des 6 plus grands rendez-vous de patinage de l’année. Les 5 autres compétitions internationales prenant part au Grand Prix ISU sont le Skate America (USA), Skate Canada, Coupe de Chine, Coupe de Russie et Trophée NHK (Japon). Habituellement 4ème de la série (et première en 2009), le Trophée Eric Bompard est exceptionnellement en 2010 la dernière compétition du Grand Prix ISU.

Auparavant connu sous le nom de Trophée Lalique, cette compétition existe depuis 1987. Elle a été intégrée au Grand Prix ISU en 1995. Cette compétition a été parfois appelée Trophée de France. La compétition se déroule presque toujours à la patinoire Sonja Henie au palais omnisports de Paris-Bercy. Il n'y eut que trois exceptions :
- en 1991 à la halle olympique d'Albertville en tant qu'événement pré-olympique,
- en 1994 à la patinoire Charlemagne de Lyon,
- en 1995 à patinoire de Mériadeck de Bordeaux où le trophée changea de nom pour s'appeler le Trophée d'Or en raison de droits de retransmission télévisés qui avaient été retirés à France Télévision pour être accordés à TF1.
De 1999 à 2003, Éric Bompard et Lalique étaient les deux principaux commanditaires de la compétition. En 2004, Éric Bompard est devenu l'unique commanditaire et la compétition a changé de nom.
Les participants (entre autre) inscrits, cette année (veuillez m’excuser de ne pas mentionner ceux qui déclarent forfait)
En danse sur glace
- Tessa Virtue / Scott Moir (CAN) - Champions Olympiques 2010 – Champions du Monde 2010
- Nathalie Pechalat / Fabian Bourzat (FRA) - 4ème aux championnats du monde et aux championnats d’Europe 2010
- Emily Samuelson / Evan Bates (USA) - 11ème aux JO 2010 – 9ème aux championnats du Monde 2010
- Pernelle Carron / Lloyd Jones (FRA) - Champions de France ELITE 2009 – 12ème aux championnats du monde et d’Europe 2010

Chez les hommes
- Brian Joubert (FRA) - Champion du Monde 2007 – 3ème aux championnats du monde et d’Europe 2010
- Florent Amodio (FRA) - 12ème aux JO 2010 – 15ème aux championnats du monde 2010 – Champion de France ELITE 2009
- Michal Brezina (CZE) - 4ème aux championnats du monde et d’Europe 2010
- Nan Song (CHN) - Vice-champion du monde junior 2010 – 1er du Grand Prix ISU Junior 2009

Chez les dames
- Mao Asada (JPN) - Championne du Monde 2008 et 2010 – Vice Championne Olympique 2010
- Mirai Nagasu (USA) - 4ème aux JO 2010 – 7ème aux championnats du monde 2010
- Cynthia Phaneuf (CAN) - 12ème aux JO 2010 – 5ème aux championnats du monde 2010
- Fumie Suguri (JPN) – Vice Championne du Monde 2006 – 4ème aux JO 2006
- Kiira Korpi (FIN) - 11ème aux JO 2010 – 4ème aux championnats d’Europe 2010

En Couples
- Aliona Savchenko / Robin Szolkowy (ALL) - 3ème aux JO 2010 – Vice-champions du monde et d’Europe 2010
- Dan Zhang / Hao Zhang (CHN) - 5ème aux JO 2010 – 5ème aux championnats du monde 2010
- Vera Bazarova / Yuri Larionov (RUS) - 11ème aux JO 2010 - 8ème aux championnats du Monde 2010 – 5ème aux championnats d 'Europe 2010.

En écrivant cet article, j’ai cherché à recueillir avant la compétition, des témoignages de participants ou d’amateurs et voici ce que j’ai eu comme réponse à une simple question qui était « Accepterais-tu de me dire ce que cela représente pour toi ? Quand on te dit Trophée Bompard, qu'est-ce qui te vient immédiatement à l'esprit ? » « Qu’est-ce que cela représente pour toi ? Quel est l’intérêt de cette compétition ?

Florent Amodio (relève du patinage français, champion de France 2010, médaillé d’or aux masters d’Orléans devant Brian Joubert alors qu’il effectue sa première saison senior à 20 ans…)
- Vas-tu y participé ?
« Je participe au Bompard. Je suis en ce moment en Lettonie et m’en vais dimanche pour Moscou pour continuer à m’entraîner au max avec mon nouveau coach (Nikolai Morozov) car c'est difficile, il est toujours parti a travers toutes les compets »
- Accepterais-tu de me dire ce que cela représente pour toi? Quand on te dit Trophée Bompard, qu'est-ce qui te vient immédiatement à l'esprit ?
« Bompard ce qui me vient direct c'est « premier Bompard » ça doit faire 10 ans que je viens regarder avec mes potes c'est comme une fête à chaque fois que l'on y va et, depuis le temps que je rêve d'y être, j'y suis donc je compte bien faire mon max pour tout déchirer»

Zoé Blanc (14ème aux championnats d’Europe 2010, vice championne Elite 2009 en couple avec Pierre-Loup Bouquet)
«Pour te répondre la Trophée Eric Bompard est pour nous une superbe occasion de se présenter à notre public français par les télévisions. En plus de ça, bien évidemment, la compétition est vraiment intéressante de par la présence des grands de patineurs, je veux dire les tops 10 mondiaux généralement. C'est toujours enrichissant des les voir à nos cotés. C'est de bons moments à partager avec l'équipe de France aussi, il y a toujours une ambiance très sympa!! C'est un grand évènement qui est super à vivre!!! Voilà, je crois que c'est les premières choses qui me viennent à l'esprit !!!»

Chafik Besseghier (5ème aux championnats de France 2009, 1er remplaçant pour les championnats d’Europe 2010)
«Pour moi, le trophée Bompard c'est une grosse compétition qui se déroule en France, il y'a donc notre public et il rassemble ceux qui font partie des meilleurs patineurs français mais surtout mondiaux car il y'a une belle fourchette internationale, voilà»

Léna Marrocco (11ème aux championnats Junior, championne de France Elite 2010)
«Alors, déjà à l'âge de 4 ans, je regardais le trophée Lalique et à cette époque jamais je n'aurais pu imaginer en arriver là. Je pense que ça sera une très bonne expérience, peu importe le résultat parce que c'est LE grand prix senior en France et qu'il y a beaucoup de monde qui vient et je suis pressée d 'y être! Voilà »

Fabian Bourzat (médaillé d'argent au Bompard en danse couple 2009 )
«La première chose qui me vient à l'esprit, c'est notre qualification pour les JO de Turin pendant un trophée Bompard. Nous étions partis 8ème et nous avons fini 5ème, ce qui nous permettait de remplir les quotas afin de participer aux JO. Il s'agit d'un passage incontournable pour les patineurs français et une bonne occasion de nous faire plaisir devant un public acquis»

Candice Didier (3 fois championne de France en 2003, 2004 et 2009) :
"Un Grand Prix, une compétition... C'est LA compétition internationale qui se déroule en France, c'est très important et honorifique de faire cette compétition. C'est un événement de patinage où beaucoup de personnes que je connais vont venir. C'est donc plus stressant qu'une autre compétition parce que c'est en France. Tous les patineurs aimeraient faire le Bompard avec les Europe, monde et JO bien sûr»

A l’issue du programme libre messieurs, Florent a terminé second et Chafik 5ème, en l’absence de Brian Joubert forfait à cause d’une gastro-entérite (et déjà mal parti à l’issue du programme court, 5ième... , selon les dires des organisateurs…n’entrons pas dans la polémique). Le couple Pechalat-Bourzat a, quant à lui, décroché la médaille d’or pour la première fois de leur carrière à ce trophée, ce qui les qualifie pour la finale du grand prix du 8 au 12 décembre en Chine.
Merci à tous ceux qui ont accepté de me répondre.
Article rédigé par Kevin Fortin
Pour contacter Kevin : manager@gregory-capra.com

samedi 25 décembre 2010

Joyeux Noël !

Merry Christmas !

Il n'est pas encore trop tard pour vous souhaiter un joyeux Noël !!!

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

mercredi 22 décembre 2010

Bootcamp : Marseille vs Paris

Le parc Borély

Vous me l'avez réclamé, réclamé, réclamé... Un premier bootcamp est donc organisé en province parce qu'il n'y a pas que Paris !!! La ville retenue est Marseille. J'y suis né, c'est donc une bonne raison qu'elle passe avant les autres !!!

Le rendez-vous est fixé à 10h30 devant l'entrée principale du Parc Borely, au niveau de la grande grille en fer forgé, juste après le parking. Le décor sera idéal avec en fond les collines et comme terrain de jeu les pelouses du parc, son petit parcours de santé mais aussi la plage du Prado... surprise !!
Nous allons faire mieux !

Les bootcampeurs et les coachs parisiens nous ont lancé deux défis, nous devons leur montrer que les marseillais sont plus sportifs et aussi courageux que les parisiens. En clair, cela se traduit par :
- venir nombreux pour battre les records d'affluence parisiens,
- prendre un bain de mer pour snober leurs photos torse nu dans la neige.
Pour défendre l'honneur de ma ville, je compte sur vous ! Si vous venez nombreux, ce ne sera pas le dernier ! J'aimerais en faire un rendez-vous régulier comme à Paris... si vous êtes aussi courageux que les parisiens. Le défi est lancé !!!

Je suis déjà équipé !

Le but du bootcamp est de vous permettre de pratiquer une activité sportive adaptée à votre niveau, en plein air, à base de renforcement musculaire et avec un rythmee suffisant pour solliciter votre système cardiovasculaire.

Il n'y a pas de niveau physique minimum requis !

L’état d’esprit du bootcamp est tout simplement celui que vous me connaissez : sympa, dynamique, frais et gai mais pour les exercices seront intensifs !

Durée : 1h30

Tarif : 15 €

Pour info, le résumé des bootcamps parisiens :
- lutins de Noël :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/12/paris-bootcamp-des-lutins-de-noel.html

- cardio :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/12/bootcamp-cardio.html

- Commando :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/12/bootcamp-capra-commando-chasseurs.html

- Yamakasi :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/11/bootcamp-capra-facon-yamakasi.html

- Arnaud vs Kevin
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/11/bootcamp-capra-arnaud-vs-kevin.html

- test du TRX
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/11/bootcamp-capra-comme-dans-les-forces.html

- super ambiance
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/11/bootcamp-capra-super-ambiance.html

- parcours de santé :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/10/bootcamp-capra-parcours-de-sante.html

- sport et culture :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/10/bootcamp-capra-sport-et-culture.html

- la mutinerie :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/10/bootcamp-capra-la-mutinerie.html

- la récupération active :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/10/bootcamp-capra-recuperation-active.html

- la perte de poids :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/09/bootcamp-capra-autour-de-la-perte-de.html

- sous la pluie :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/09/bootcamp-sous-la-pluie.html

- le premier bootcamp :
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/09/premier-bootcamp-capra-un-franc-succes.html

Plus d'infos : manager@gregory-capra.com

mardi 21 décembre 2010

Concours photo : fitness et danse dans la neige

Sonia - Belgique

Sonia est professeur de fitness et de danse à Rebecq, commune située une vingtaine de kilomètres au sud de Bruxelles. La neige touche toute l'Europe, Sonia tente donc sa chance à notre concours photo : "sport dans la neige".
Une petite discussion s'engage avec Sonia...
Sonia : "Je n'ai pas enlevé le tee-shirt lool mais j'avais déjà froid comme ça MDR"
Greg : "Ah… je ne sais pas si ça va passer ca hein… les autres étaient complètement torse nu… toi a moitié courverte en haut.. et un long pantalon en bas… Je vais devoir réfléchir avant de poster sur mon blog... Ah ces filles hein…elles osent pas !! hihihi lol"
Sonia : "Ha ben, écoutes Grégory sur les trois photos que tu as déjà publiées, mis a part le monsieur courageux qui fait des pompes torse nu, la photo avec juste une bycyclette :-( et l'autre les dames ont aussi un long pantalon et certains ont gardé leur tee-shirts.... enfin je vais voir pour t'envoyer d'autres plus... hihi"
Greg : "J'attends de voir ce que tu menvoies !"
Donc à suivre !!!

Sonia, malgré le froid !

Il reste de la neige chez vous ? Vous partez aux sports d'hiver ?... Pour participer au concours, envoyer moi vos photos à manager@gregory-capra.com

lundi 20 décembre 2010

Paris - Bootcamp des lutins de Noël

Nous étions impatients de découvrir le nouveau coach...

Bootcamp du 19 décembre 2010... Chanson du jour: "Jingle bells, jingle bells, jingle all the way! O What fun it is to ride in a one-horse open sleigh."

Aujourd'hui, c'est Ciaran qui nous a coaché pour ce bootcamp... Comme d'habitude, les bootcampeurs étaient au rendez vous, motivés et déguisés à l'occasion du dernier bootcamp de cette année 2010 à Paris. De nouvelles recrues ont fait leur apparition pour ce bootcamp spécial lutins de Noël. Lionel et Michael nous ont rejoint et ont été super emballés à l'idée d'y participer. Un grand merci a notre Poulpe (Eric) qui nous a apporté à tous des bonnets Noël. Le dress code s'imposait effectivement !!

Malgré les conditions climatiques désastreuses, neige, froid et vent glacial... tout le monde était super motivé mais aussi quel que peu subjugué par l'arrivée de ce nouveau coach. Nous nous sommes retenus au début pour ne pas trop lui faire peur... mais après ... une fois les premières formules de politesse, nous nous sommes un peu lachés. Batailles de boule de neige à tout va. Que voulez-vous, nous sommes tous de vrais gamins poulpes :-) Heureusement que le coach était la pour nous remettre dans le droit chemin en nous montrant de nouvelles découvertes bien rigolotes ^^
Ciaran attend patiemment les retardataires...

0/ Séances d'échauffement devant le métro en attendant FanFan & Michael
Sautillements, échauffement des bras, échauffement des articulations... FLASH !!! Que se passe t il ??? Nous sommes de nouveau des stars ; des passants nous prennent en photo dans la rue avec nos superbes bonnets de Noël :-), coups de klaxon pour être bien vus! Excellent, c'est la grande classe ! Je dirais que c'est encore plus motivant qu'avant !!! Allez, c'est parti pour un bootcamp orienté cardio et surtout renforcement musculaire (jambes, pompes et abdos).
1/ Tipping & Sprawl
On trotte, on trotte, dixit Ciaran... Et c'est parti pour un sprawl. On trotte, on trotte, et deux sprawls... Un sprawl c'est une technique de défense inspirée du grappling, pour contrer un adversaire quand il te plonge dans les jambes... Première gamme de la journée, on en a fait jusqu'à 6 d'affilée mais version pyramide... C'est à dire qu'on en a enchainé: 1,2,3,4,5,6,5,4,3,2,1. Charlotte nous a servi de modèle pour cet exercice.
Squat

2/ Travail des jambes: squats, fentes & sprint
Allez finie la rigolade, on fait du tipping et des squats... Pour ensuite faire: 30 mètres de fentes puis 30 mètres de sprint...C'est excellent pour le cardio. Arnaud nous a émerveillé par son talent de fenteur :-)
Pompes

3/ Tipping & Pompes en gamme
Deuxième gamme, on retrotte, on retrotte, et c'est parti pour une pompe... On trotte toujours et deux pompes... On est allé jusqu'à 6... Un peu fatigant pour les bras. Cette fois-ci pas de pyramide.

Crunches

4/ Abdos & gainage
Ah enfin des exercices cools pour moi (Laurent) et Esteban!!! On a dû effectuer différentes séries d'abdos droits (crunches), croisés et en balayage. Cette fois-ci, c'est moi qui ai montré le bon exemple. Par contre, nous n'avons pas fait d'abdos en enroulage, dommage c'est très bon pour les abdos du bas.
Une fois les séries d'abdos finies, nous devions enchaîner sur du gainage complet, puis sur un coté, puis sur l'autre coté. Je pense que Charlotte a fortement apprécié cet exercice. Dédicace à Arnaud, qui rigole toujours autant quand il souffre. On a eu le droit à une crise de fou rire ... Il devait avoir vraiment bobo notre Kenny national.

On tient, on tient !

5/ Pompes only
Le mot du jour était définitivement "gamme", une troisième pour la route. Loin n'en déplaise à Arnaud et Esteban... Nous avons echaîné différentes pompes tenues mode pyramide. Je m'explique: 1 pompe, on tient en haut ...2 pompes, on tient en haut etc... Certains sont allés jusqu'à 10... Mine de rien ca fait euuuh ... 55 pompes.

6/ Entraînement au MMA
Carian est un sportif complet qui nous a montré une de ses spécialités (non pas l'aviron)... mais le MMA. MMA = Mixed Martial Arts ... pardon? comprends pas ? Référence à La cité de la peur: "Un serial killer... pardon? ... un serial killer ... je ne comprends pas ... un tueur en série quoi ... aaah un serial killer" :-)

Cela ressemblait un peu à l'entraînement que nous avions eu quelques semaines auparavant lors du bootcamp Yamakazi. Nous avons enchaîné 5 secondes de tipping, puis 2 coups de poing bien lancés avec les épaules pour avoir plus de force. Puis tipping, 4 coups de poing etc... Nous sommes allés jusqu'à 20 séries de coups de poing. Excellent pour le cardio aussi :-)
Nous étions, à ce moment là, pas mal sur les rotules ... mais quand on aime on continue !!!


Comme à la récré !

7/ Course (Brouette, marche en canard)
Pour finir notre sport du dimanche, un peu de course à pied parsemé d'épreuves du genre "brouette", marche en canard...


Pour le concours photo : Sport dans la neige

8/ La photo de groupe traditionnelle qui compte pour le concours de Greg

Comme pour le précédent bootcamp hivernal avec Kevin, nous avons fait la folie de prendre quelques photos de groupe sous la neige, tous torse nu, histoire de contribuer au concours du chef :-) Arnaud nous a fait quelques photos seul dans la neige :-) Il veut vraiment gagner le concours lol



Arnaud vise la première place !

*** Supplément bonus ***: Laurent ses cadeaux & les videos spéciales pour le CHEF...

Pour féliciter tous les bootcampeurs, j'avais amené un petit cadeau pour chaque participant. Je ne suis toutefois pas autorisé à dévoiler le contenu des cadeaux par peur des représailles du chef :-D

Ensuite, j'avais demandé à tous les participants de motiver notre chef favori à prendre un bain le 24 décembre 2010 à Marseille lors de son prochain bootcamp. Je lui laisse libre choix de mettre les deux vidéos en ligne ou non :-)... Même Ciaran lui a laissé un petit mot perso !!!! Après tous les défis relevés pour toi Greg, il va t'être assez difficile de refuser de faire trempette!


Conclusion: Un bootcamp super complet orienté sur le renforcement musculaire, le cardio... le tout parsemé d'embuches météorologiques, de rigolade et transpiration.Nous avons tous fini achevés ...bien comme il faut :-D

Les deux nouveaux étaient ravis de cette expérience et ne redemande qu'une chose: A QUAND LE PROCHAIN???? Je leur réponds donc que le prochain bootcamp à Paris se déroulera le dimanche 2 janvier 2011, chateau de Vincennes, 10h30... Je propose ici un bootcamp perte de poids pour effacer les kilos pris pendant ces fêtes.


Encore merci à Ciaran pour ce super bootcamp, je lui laisse d'ailleurs le mot de la fin: "Le dimanche matin, le français moyen dort, brunch, ou fait le marché. Le bootcampeur lui, chausse ses trainings, met son bonnet, enfile ses gants et part braver le froid, la neige, et le coach (surtout le coach). Malgré de rudes conditions climatiques les bootcampeurs ont été à la hauteur de ce qu'on m'avait dit à leur sujet, ne craignant pas de mettre les mains et les fesses dans la neige quand il le faut, et sans rechigner!"

Une bonne séance en somme, du travail et de la sueur (évidemment, on était pas là pour acheter du terrain), mais tout ça dans la bonne ambiance et avec le sourire (entre deux séries d'abdos).


Arnaud, roi des fentes !

Une petite dédicace à Arnaud qui fait tellement bien les fentes marchées qu'on pourrait croire qu'il se déplace toujours comme ça.


Article rédigé par Laurent


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

samedi 18 décembre 2010

Frédéric - Rouen - Coach Capra







Petit fils et fils d’athlète de haut niveau (athlétisme), c’est sur un stade que je fais mes premiers pas.

L’athlétisme est un sport multidisciplinaire. Le débutant commence par essayer toutes les épreuves : courses, lancers, sauts, … L’athlétisme sollicite les qualités physiques nécessaires à un sportif complet, améliorant ainsi ses qualités physiques naturelles : force, vitesse, endurance, explosivité, résistance, coordination etc …

Les années passent et je me rends compte que je progresse dans toutes les disciplines jusqu’à atteindre un bon niveau national dans chacune d’elles. Ainsi je me tourne à l’âge de 15 ans vers le décathlon, discipline reine de l’athlétisme, avec ses 10 épreuves (100m, saut en longueur, lancer du poids, saut en hauteur, 400m, 110m haies, lancer du disque, saut à la perche, lancer de javelot et 1500m) .
.
Très vite je monte sur un podium national et décroche mon premier titre à 17 ans. Je garderai ce niveau au décathlon pendant 15 ans (2 titres de champion de France, 3 fois troisième et toujours finaliste).

Ce n’est qu’en 2010 que je décide d’arrêter le décathlon pour me consacrer au 110m haies ou je finis 4ème Français, le meilleur reste à venir…

Toute la rigueur, les techniques d’entraînement et de préparation physique acquises au cours de ma vie sportive en milieu scolaire et/ou de compétitions, m’ont donné envie de me tourner vers le coaching afin d’aider d’autres personnes à évoluer vers leurs objectifs, canaliser leur énergie, organiser leur vie en prenant soient d’elles, leur corps et leur esprit.

Expérience technique :
Quinze ans de haut niveau apportent les connaissances techniques, physiques, psychologiques physiologiques nécessaires pour être un bon coach sportif, c’est pourquoi je maîtrise la programmation d’un plan de musculation, la préparation physique générale, la perte de poids, la prise de masse musculaire, la diététique etc…

Expérience pédagogique :
Après avoir obtenu mon Brevet d’Etat Multisports (BEESAPT) et mon diplôme d’entraîneur régional d’athlétisme, j’ai tout de suite travaillé au Stade Sottevillais (76), 4ème club Français d’athlétisme.

Mon rôle depuis 10 ans :
- Responsable/coordinateur d’une équipe d’entraîneurs
- Entraîneur
- Préparateur physique pour concours administratif (Police, Gendarmerie…)
- Intervenant dans les quartiers « sensibles » de Rouen.
- Porteur de projet d’insertion par le sport réunissant 400 enfants
- Recherche de sponsors
- Responsable des plans de musculation et de la préparation physique de 2 athlètes malgaches internationaux (3 olympiades, 3 championnats du monde sur 110m haies et sur 400m haies).

Depuis 4 ans, j’ai intégré l’équipe de formateurs au sein de la Ligue de Normandie d’Athlétisme, ainsi c’est moi qui forme les entraîneurs de ma région.

Spécialités :
- Musculation sous toutes ses formes
- Préparation physique spécifique ou générale
- Entretien physique
- Perte / Prise de poids
- Stretching
- Athlétisme
- Course à pied

Qualifications :
- BEESAPT
- Diplôme d’entraîneur régional athlétisme
- Formation à la méthode Grégory Capra
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra

Loisirs - divers :
- Golf
- Chasse sous marine
- Voile

Pour contacter Frédéric : manager@gregory-capra.com

jeudi 16 décembre 2010

Test produit : débardeur SIX "S"

Débardeur testé par Grégory Capra !

Nicolas de la société Off Run http://www.offrun.com/accueil m'a proposé, il y a une semaine, un test : "Je suis depuis quelques temps en contact avec cette marque, elle va d'ailleurs équiper l'équipe cycliste pro SOJASUN. Le gars est très emballé car il a besoin de comm !! J'ai un produit en taille M à faire tester ! Un débardeur à base de fils de carbone, ça aspire la transpiration et conserve la chaleur. Idéal pour des sportifs !! Et le design est très soigné... produit italien !!!"

J'ai sauté sur l'occasion, j'adore ce genre de test. 48 heures plus tard, le produit était chez moi.

Mardi 14 décembre, j'ai testé le débardeur de la marque italienne Sixs Concept

Vraiment très agréable, matière confortable, ne tient pas chaud… Pour le test le plus important (l'évacution de la transpiration) faudra attendre les beaux jours.. car par -3°C, j’avoue que je n’ai pas beaucoup transpiré lol. On refait le test au printemps et j'ajouterai une photo de moi avec le produit.
Off Run organise une vente des produits Sixs Concept Run dès la semaine prochaine. Je vous rassure, ils proposent aussi des combinaisons... plus adaptées à la saison... Mais Nicolas, t'es un sadique alors de m'avoir fait tester un débardeur ,-)

N'hésitez pas à me contacter pour des tests produits : manager@gregory-capra.com

Le bootcamp Capra - Paris : Oh, jubilation !

Concentré !

Dimanche 12 décembre... Oh Jubilation !!!!Un autre merveilleux bootcamp animé par Kevin.

Les recrues sont de plus en plus présentes et motivées pour rivaliser avec le coach. Des anciens participants nous ont fait le plaisir de revenir pour cette séance riche en émotions. Certaines personnes n'ont pas pu se déplacer ... en espérant les revoir bientot ! Cette fois ci, aucune fille .... Charlotte, Aurélie, Céline ... REVENEEEEZ VITE!

C'est parti pour un bootcamp soit disant spécial abdos... mouarf ! On s'est fait avoir ... C'était abdos + cardio !!!

0/ Les échauffements
Footing, pas chassés à gauche ... pas chassés à droite... tipping ... C'est féérique ! AutoDédicace. Ce bootcamp s'annonce épique.

Dispersés ...

1/ Loooongue séance de cardio

Les échauffements, sautillements c'était gentil... Le plus motivant était le défi des colonnes par équipes. Comme Little Blue Big Chef n'arrive pas à l'expliquer ... je vais tenter de le faire :-)Imaginez deux lignes de 5 personnes l'une derrière l'autre. Un espace de 10 mètres séparait les deux lignes. 5 colonnes de binomes étaient alors formées avec chacune un numéro de 1 à 5. Kevin était à 70-80 mètres devant. Il annoncait 2 numéros de colonnes qui devaient alors courir le plus vite possible. Le but était de faire un aller retour du point de départ jusqu'à Kevin. Le plus dur était: les 6 allers retours que la colonne 3 a effectués (mouarf ... je me suis fait avoir là)

Une fois tout le monde bien claqué, hop ! C'était toutes les colonnes en même temps. Un bon boxon au final !!! Je confirme que c'est un excellent entraînement pour la future Team Marathon Capra ^^Vous êtes toutes et tous bienvenus à nous rejoindre dans cette équipe.

Petite balle de 3,5 kg !

2/ Les abdooooooooos !
Esteban et moi même étions ravis ! Enfin cette séance d'abdos ... Kevin nous a fait le plaisir d'amener deux jolis ballons de 3,5 kg. Position abdos fessiers ... Tous en cercle ...

Deux types d'exercices :
a/ Kévin et Denis (blessé) au centre du cercle nous jettaient le ballon et il fallait leur renvoyer.Le but était de maintenir les abdos et de travailler le gainage.

b/ Kévin et Denis s'étaient joints au cercle. Le ballon devait transiter de personne en personne. Certains se sont pris la balle en pleine poire :-) Le plus marrant ici étaient les changements de sens au top du coach.

Pour les deux exos, le gage était le suivant: si une personne laissait tomber le ballon ==> 10 pompes pour celui qui ne rattrapait pas le ballon ! Eric participait aussi à ces exercices, donc pas de vidéos :-(

3/ Les pompes
De nouveau Kevin nous a montré qu'il maîtrisait les pompes mais les soldats ne se sont pas laissés faire. Nous ne sommes pas restés cloués au sol.

Les deux exercices les plus marquants étaient:

a/ L'alternance pompes / tipping ( marche rapide sur la pointe des pieds sur place ). Au top de Kevin, on commence par 1 pompe... tipping ...Puis au second top ... 2 pompes... tipping ... etc...Puis "A mon Six, Top pompes..." Kevin s'était mélangé les pinceaux ... c'est pas grave, on l'a corrigé....On est allé jusqu'à 10 pompes d'affilée.

b/ L'alternance 10 pompes tout terrain / 1 min de course sur le trajet retour vers le château. Bon on bloquait quel que peu le chemin parfois LOL

Tel est pris qui croyait prendre !

4/ Avant les étirements et la photo finale

Nous avons de nouveau fait l'exercice d'abdos 2a cité au dessus. Kevin était seul au centre du cercle. Il s'amusait à lancer plusieurs fois la balle à certains bootcampeurs...Les poulpes peuvent être intelligents... J'avoue lui avoir relancé la balle assez basse et Kévin n'a pas pu la rattraper. Tel est pris qui croyait prendre...C'EST LUI QUI A ETE PUNI !!!! 10 pompes !!! Avec en surplus, une petite demande de Kenny et Esteban, des petites pompes en bas en surplus.Bon... OK... il a fait ça avec une aisance déconcertante... Après photo avec le château au soleil en fond.

Conclusion: Nous nous sommes tous bien débrouillés une nouvelle fois. Kevin nous a achevé au cardio mais pas sur les pompes et abdos. Il a de nouveau perdu... comme la semaine dernière à cause de ses 2 points faibles: le rire & l'inattention héhéhé :-) A charge de revanche Kevin !!!

Encore merci pour ce super bootcamp qui s'est déroulé une fois de plus dans la bonne humeur et la transpiration.

Article rédigé par Laurent

Pour participer à un prochain bootcamp : manager@gregory-capra.com

mercredi 15 décembre 2010

Football australien : préparation de l'International Cup

L'équipe de France de football australien

Samedi 11 novembre, l'équipe de France composée de l'élite de chaque club de football australien s'est retrouvée pour un week end de préparation physique et technique en vue de l'International Cup à Melbourne, en Australie en août 2011.
En plus de soutenir l'équipe de Paris Cockerels, Grégory Capra a souhaité aider cette jeune et dynamique équipe de France à progresser afin de préparer au mieux cette compétition internationale.


Gainage !

Sur le stade de Saint-Médard-en-Jalles, près de Bordeaux, plusieurs phases se sont succédées lors de ce bootcamp d'une heure : fractionnés, renforcement musculaire et cardio accompagnés d'exercices alliant la précision et la force des appuis (grâce à l'aide d'une "échelle" couchée et des plots en ligne), sans oublier une partie de préparation sur la réactivité, et la rapidité...

Ce bootcamp a été intense, mais l'ensemble des joueurs a pris du plaisir à souffrir...

Equilibre !

Cet entraînement Capra avait pour but de corriger certains dysfonctionnements, notamment concernant les appuis qui permettent un équilibre indispensable à la pratique du football australien.

Le lendemain, dimanche, malgré de nombreuses courbatures, les joueurs des deux équipes ont assuré un beau match intense sous un temps givré...

Article rédigé par Maureen, Présidente des Paris Cockerels

http://www.pariscockerels.fr

Vous aussi vous voulez souffrir ou faire souffrir votre équipe ? Conctactez moi : manager@gregory-capra.com

mardi 14 décembre 2010

Marathon Team Grégory Capra

Marathon de Berlin - 2010

Le nom vient de l'histoire assez confuse de Philipidès, un messager grec qui aurait couru de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire contre les Perses à l'issue de la bataille de Marathon lors de la première guerre Médique en -490. Arrivé à bout de souffle sur l'Aéropage, il y serait mort après avoir délivré son message.
L'idée m'a été soufflée par quelques uns des sportifs participants au bootcamp. Nous allons donc monter une équipe de coureurs dont le défi sera de participer en 2011 à un marathon. La ville reste à trouver.
L'intégration à cette équipe n'est pas limitée aux sportifs participants aux bootcamps. Tous les sportifs sont les bienvenus. Nous allons monter des entraînements spécifiques, un programme d'émulation, des défis intermédiaires comme des participations à des 10km, des semi-marathons ou des raids.
Commandez une paire de baskets au Père Noël !

Vous souhaitez plus d'information : manager@gregory-capra.com

lundi 13 décembre 2010

Un Coeur pour la Paix

Extrait du calendrier Grégory Capra 2011

Le calendrier Grégory Capra 2011 est vendu au profit de l'association Un Cœur pour la Paix, association humanitaire reconnue d’utilité publique. A ce titre, chaque acheteur d'un calendrier recevra un imprimé lui permettant de bénéficier des dispositions fiscales en vigueur soit, pour les particuliers, en France, une déduction d'impôts de 60% du montant du don.




Dans une région du monde déchirée par les conflits depuis plusieurs décennies, l'espoir est parfois l'une des dernières choses à laquelle les hommes peuvent se raccrocher. Quand on évoque le conflit israélo-palestinien, les attitudes de cynisme et de scepticisme viennent en général perturber toute démarche qui tend vers la paix.

Depuis septembre 2005, Un Cœur pour la Paix, association à but non lucratif, s’inscrit dans une démarche humaniste au-delà de tout parti pris.

Il existe des causes qui nécessitent un combat qui doit se placer au delà de toute forme de discorde et de parti pris. La santé des enfants, quelle que soit leur origine ou leur religion, en est assurément une.

Un Cœur pour la Paix permet chaque année à 50 enfants palestiniens souffrant de malformations cardiaques graves d’être opérés gratuitement dans le service de cardiologie pédiatrique de l'hôpital israélien Hadassah de Jérusalem. Ces opérations sont cofinancées à hauteur de 50% par Un Cœur Pour la Paix et 50% par l’Hôpital Hadassah.

Comité d’Honneur de l’Association :
- J. Attali, président de Planet Finance
- F. Bayrou, président du MODEM
- D. Boubakeur, recteur de l’Institut musulman de la Mosquée de Paris
- J. Bousquet, professeur de médecine Montpellier, chairman GARDE, OMS
- A. Couvelaire, président d’Euralair
- P. Cox, ancien président du Parlement Européen
- P. Douste Blazy, President d’UNITAID, secretaire adjoint de l’ONU
- J. M. Dubernard, professeur de chirurgie, CHU Lyon, membre du college de la HAS.
- C. Evin, ancien ministre de la Santé, président de la Fédération des Hopitaux de France
- J.M. Grognet, directeur scientifique du CEA
- B. Kouchner, ancien ministre des Affaires Etrangères
- T. de La Villejegu, consultant
- B . Mesuré, président d’honneur des laboratoires Novartis et du LEEM
- A. Monod, avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation
- N. Renaudin, président du Comité économique des Produits de Santé
- L.C. Viossat, Directeur des affaires publiques Europe laboratoire Abbott
- E. Wiesel, écrivain, Prix Nobel de la Paix.

Pour acquérir un exemplaire du calendrier Grégory Capra 2011, envoyez simplement un chèque libellé à l'ordre de "Un Coeur pour la Paix" à :

GREGORY CAPRA"Opération Un Coeur pour la Paix"
6, av Marcel Pagnol
13170 LES PENNES MIRABEAU

Le tarif est de 27 euros + 3 euros de frais d'envoi (pour la France métropolitaine) par calendrier.

N'oubliez pas de mentionner "calendrier" au dos du chèque et votre adresse pour l'envoi du calendrier.

Site de l'association : http://www.uncoeurpourlapaix.org/

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

dimanche 12 décembre 2010

Bootcamp cardio

Sprint en groupe

Etaient-ce les propos de Jérôme, finalement absent aujourd'hui, qui avait trouvé le bootcamp commando trop gentil ? Etait-ce l'idée de monter un team Capra en vue de participer, au cours de l'année 2011, à un marathon ? Etait-ce une vengeance de Kevin pour avoir craqué aux abdos la semaine dernière sur une odieuse ruse des bootcampeurs ? Je ne sais... mais Kevin a vraiment "massacré" ses recrues, ce dimanche matin, avec des exercices et des défis bien cardio, tout cela avec le sourire sadique du gars qui avait préparé son coup depuis au moins deux jours !!!


Sautillements dans la clairière

D'abord un footing dans la forêt, puis, arrivé sur une la pelouse d'une grande clairière, des sprints, des jeux où l'un devait rattrapper l'autre parti avec 10 mètres d'avance, ou bien un défi par équipe de 2 trop long a expliquer par écrit mais qui en a tué plus d'un !


On s'échauffe

Arrivent les pompes mais pas toutes seules : course sur place, une pompe, course sur place, deux pompes,... et là, on s'aperçoit que le coach sait compter jusqu'à plus de dix !!


On pompe !

Retour au château de Vincennes, en petite foulée mais avec 10 pompes toutes les minutes quelque soit la nature du terrain : herbe, goudron, terre, boue !! Impossible de se laver les mains, toutes les fontaines sont mises en sécurité contre le gel ...

Ballon abdos

Pour finir, sur l'esplanade du château, on reprend un jeu fait précédemment dans la clairière : position d'abdos, chacun réceptionne et relance le ballon orange (d'un poids de 3,5kg sinon c'est pas drôle) à Kevin. Celui qui ne rattrappe pas le ballon se voit sanctionné de 10 pompes. Et là, tel est pris qui croyait prendre... c'est Kevin qui rate le ballon et se voit puni par les bootcampeurs : 10 pompes !!

Kevin, 10 pompes !

Etirements et photo finale...


Tradition !

Déjà les premières réactions des bootcampeurs...

Esteban : "Et un bootcamp de plus, sous un soleil bien agréable et toujours une super ambiance et une pensée pour les absents, vous nous avez manqué les p'tits loups"

Nicolas : "Revient du Bootcamp et va encore mettre 3 jours à s'en remettre :-)"

Sébastien : "Très sympa ce p'tit bootcamp abdo !! :)"

Denis : "Excellent entraînement, malgré le terrain glissant ..."

Rendez-vous dimanche prochain 10h30 devant le Château de Vincennes pour le dernier bootcamp parisien de l'année 2010.

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

samedi 11 décembre 2010

David - Paris : Boxe anglaise

Concentration avant le combat

Gala de boxe anglaise, hier à Pont-Sainte-Maxence dans l'Oise. David, représentant le Cercle de Boxe Paris 10ème affrontait Hassen du club de boxe de Pont Ste Maxence dans la catégorie -69kg. C'était le premier combat de la soirée.
65,300 kg à la pesée... pas de problème. David occupe le coin rouge, le combat démarre, c'est parti pour 3 x 2 minutes.
Au final, une honorable défaite aux points contre un adversaire qui combattait à domicile. "Pas déçu, pas de casse" nous dit David qui revient avec visage et corps intacts !
Maintenant, un petit tour par Reims ... mais pas de champagne ! L'alcool est interdit, la préparation physique continue pour le tournoi qui commence en février prochain.
Pour contacter David : manager@gregory-capra.com

vendredi 10 décembre 2010

Recrues Bootcampeurs au rapport !

Porté !

Nous l'avions tous longuement attendu... Nous nous étions tous entraînés en conséquence... Séances de coaching avec The little Blue Big Boss :-) (Il se reconnaitra). Certains même ont failli rester bloqués dans le Vexin, la veille au soir... La peur et l'énervement se lisaient sur leur visage... tellement ils s'y étaient préparés !
C'est aujourd'hui le jour du "Bootcamp Commando". Discipline et entraînement militaire étaient de rigueur: "Sir Yes Sir!". Kévin était notre Chef de camp pour ce bootcamp. D'anciennes recrues nous ont fait le plaisir de revenir. De nouvelles recrues féminines ont même fait leur apparition. Toutes nous ont bluffées !!! Bravo à elles !!! Le Girl power a fait son effet !
Le bootcamp fut orienté cette fois-ci sur du cardio, des pompes, du gainage (pour Charlotte), des abdos et des nouvelles activités bien rigolotes :-) Le travail des pompes était plus hard que précédemment ... l'alternance des pompes en position haute, milieu et basse était une tuerie. Les mini-pompes sur les troncs étaient pas mal aussi pour achever les participants. Le porté pompier était rigolo. Il fallait impérativement avoir une bonne prise de son coéquipier pour avoir un bon équilibre et ne pas se casser la figure. Le transport d'un coéquipier (à deux) en mode chaise était aussi casse gueule sur la neige mais avec une bonne poigne... nous sommes tous arrivés à nos fins.


Flying Angel

Le must du must était selon moi le "Fly Angel"...(nom inventé à l'instant :-D) Non ce n'était pas Kévin qui volait de ses propres ailes (voir ses photos sur FaceBook)... mais c'était aux bootcampeurs de faire voler l'un d'entre eux. Comme c'est trop compliqué à expliquer. Je vous laisse relire le compte rendu de Greg et admirer les vidéos :-) Le plus dur était ... la chute à la fin de cet exercice. En tous les cas, cet exercice a provoqué l'hilarité générale.

Flying angel, on en redemande !

Autre activité, le travail des abdominaux en mode pompiers... Les bootcampeurs bras dessus, bras dessous ont réussi à vaincre Kévin !!!! Les poulpes ont donc gagné leur combat!!!! Je dis un grand BRAVO à tous les participants du bootcamp qui ont impressionné leur coach. Ce fut encore un super moment sportif rempli de bonne humeur et sueur!!! Kévin sera de retour ce dimanche, il promet de se venger sur les abdos et ne restera pas vaincu.

Témoignage de Laurent

Sponsor ?!

Encore un merveilleux bootcamp, très bonne ambiance, bien travaillé, beaucoup de cardio mais on a tellement ri que la course est presque passée toute seule! En rentrant j'ai été obligée d'acheter un nouvel accessoire quand même... et ça a fonctionné! A quand le sponsor officiel? Je sais que tu bosses déjà bcp mais reviens avec nous et tu ne pourras pas le regretter! Je continue de te faire de la pub, toutes mes connaissances ont déjà vu au moins une fois ton blog... peut-être bientôt de nouvelles recrues! Encore merci à toi et Kevin bien sûr car, même s'il nous a chauffé pendant 2 semaines à dire qu'on était des poulpes, il a été bien content de nager avec nous! biz ps: le 2 eme effet bootcamp... je suis survoltee et pas moyen de trouver le sommeil, envie de faire du sport encore et encore... de bonnes sensations que j'ai retrouvées grâce à toi et tes merveilleux coachs!

Témoignage de Charlotte

Abdos !

Je vois que je ne suis pas le seul amateur de bonnes choses, lol. Le bootcamp, c'est bien tu te lèves tôt le dimanche pour faire un peu de sport, pour pas culpabiliser d'aller faire un énorme brunch après !

Témoignage de Marc

Pour nous rejoindre au bootcamp : manager@gregory-capra.com

jeudi 9 décembre 2010

Poulpe grillé à la grecque

Poulpe qui profite de la vie !

Cette recette est l'occasion de vous apporter un peu de chaleur méditerranéenne mais aussi de compléter votre panel de plats diététiques après les filets de dinde au thym et courgette, le cheese cake et la pizza au tofu.

Pas de poulpe congelé !! Utilisez du poulpe frais, battez le à répétition contre une planche pendant environ 10 minutes, sinon sa chair risquera d'être dure. Il faut vraiment battre le poulpe très fort, sans aucune pitié !!

Ensuite retirez son bec et tout ce qui est contenu à l'intérieur de la tête... pas grand chose de toute façon ! Le rincer à l'eau froide et le laisser suspendu quelque-part à sécher. Si vous avez la possibilité de le laisser au soleil, c'est encore mieux. La torture continue !!!

Lorsque le poulpe est bien sec, couper les tentacules et laisser la tête entière (le poulpe sera donc en 9 morceaux).

Badigeonner les morceaux de poulpe d'huile d'olive et les mettre à cuire sur le barbecue bien chaud (toujours pas de pitié !), en les tournant de temps en temps jusqu'à ce qu'ils soient tendres (environ 15 minutes).

Retirer les morceaux du feu et les couper en rondelles de 4 cm d'épaisseur environ. Verser dessus de l'huile d'olive, un jus de citron, de l'origan, du sel et poivre et laisser le poulpe s'imbiber de ce jus pendant 5 minutes avant de servir.

Tendre et diététique !

D'autres recettes à venir...

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com