mercredi 30 novembre 2011

Facebook a du bon quelques fois...

Grégory Capra

Eh bien, après 3 mois de muscu et de régime, je suis très satisfait. Greg, tes coachs sont géniaux. Je ne pensais pas, au début, qu'en 3 mois, je verrais déjà mon corps changer. Vraiment exceptionnel, tu as bien choisi pour moi le coach idéal, il est discret malgré ses presque deux mètres et, comme je suis plutôt timide et pas à l'aise avec mon corps, je préfère passer presque inaperçu en salle. Je dis ça mais, si ça se trouve, dans un an, je vais me la péter et sortir les muscles sous le "Marcel" mdr...

En tout cas, merci à toi, je ne regrette pas d'avoir choisi l'équipe Capra (comme quoi Facebook a du bon quelques fois...)

Bon ! Il y a encore du travail sur moi donc je fais un bilan à 3 mois (photos et mensurations), le prochain bilan fin février, à 6 mois.


Philippe - 42 ans - Paris

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

mardi 29 novembre 2011

Bon anniversaire, Micka !

Micka - 11 octobre 2011 - 74 kg

Bon anniversaire à Micka, 23 ans aujourd'hui, dont nous suivons la sèche depuis près d'un an. C'est une grande discipline sportive et alimentaire qui permet à Micka de rester propre tout au long de l'année. Exceptionnellement, je lui autorise, ce soir, une coupe de champagne et un gâteau pour souffler ses 23 bougies !

Les articles précédents concernant le suivi de Micka :
- http://gregory-capra.blogspot.com/2011/09/seche-2011-micka.html
- http://gregory-capra.blogspot.com/2011/09/micka-seche-2011-maintien-de-lete.html
- http://gregory-capra.blogspot.com/2011/10/seche-2011-le-suivi-de-micka.html


Encore bravo à toi, Micka !


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

David - Montpellier - Coach Capra



J'ai pratiqué de nombreux sports depuis mon plus jeune âge. Après le rugby, le football, le motocross, le snowboard freestyle, j'ai entrepris de devenir culturiste avec à mes débuts un poids de corps de 63 kg et 12% de graisse. J'ai dès lors commencé à enrichir mes connaissances sur la préparation physique et la diététique, ce qui a déclenché chez moi une intarissable passion sur ces sujets.

Quatre ans plus tard et 15 kg de plus, en 2009, j'entame une sèche et prépare le Brevet d'Etat de préparation physique, bien déterminé à appliquer tous ces acquis et partager ma passion. J'obtiens alors le diplôme de coach ainsi qu'une 6ème place aux championnats de France de culturisme en –75 kg pour une première participation, avec un taux de graisse à 2,9% !

Coach désireux de venir en aide aux personnes âgées ainsi qu'aux personnes ayant subi des traumatismes physiques (porteurs de prothèses compris), je fais alors un stage de 5 mois dans un centre de kinésithérapie et d’ostéopathie.

Ayant préparé des triathlètes qui ont révélé chez moi une passion pour ce sport, et fasciné par le challenge, je décide, en mai 2011, d'entamer une préparation dans le but de participer à l'Ironman d'Embrun 2013, réputé le plus difficile au monde ! J'attaque alors le vélo et la course à pied en compétition.

Je suis parallèlement en cours de validation d'un BTS de diététicien, pour être le plus pointu possible en ce qui concerne l'alimentation, et toujours dans le but de vous apporter les prestations que vous méritez, c'est à dire les meilleures qui soient !

Expérience technique
Je suis titulaire du BPJEPS activités gymniques de la forme et de la force, j’ai effectué un stage en centre de kinésithérapie et d’ostéopathie.

Je pratique le culturisme, le cyclisme et le trail en compétition.

Expérience pédagogique
J’ai l’expérience du coaching sportif et de la préparation physique pour tous les publics :
- coaching en salle de sport,
- coaching sur plate-forme vibrante,
- préparation physique de cyclistes et d’athlètes pour marathons et trails,
- renforcement post rééducation.

Spécialités
- diététique sportive
- sports d'endurance: triathlon, cyclisme,…
- musculation de compétition
- musculation douce, de posture et post-rééducation

Qualifications
- BP JEPS activités gymniques de la forme et de la force
- BTS de diététique (en cours de validation)
- Formation à la méthode Grégory Capra
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra


Pour contacter David : manager@gregory-capra.com

lundi 28 novembre 2011

Pompes pliométriques ou pompes sautées

Séance de sport en Thaïlande


Ok, j'ai lu les commentaires, certains trouvent que je prends un peu de gras ! Direction la salle de sport de mon hôtel pour une séance de sport et focus sur la pliométrie, une méthode particulière de musculation.

La pliométrie permet de décupler la capacité à produire un mouvement plus puissant sur une période très courte. Elle est la méthode parfaite d'entraînement sportif pour améliorer l'explosivité et la vitesse au démarrage.


Les exercices effectués en pliomètrie (comme les pompes ci-dessous) obligent le corps à mobiliser les fibres à contraction rapide: c'est important car ce sont celles qui possèdent le plus grand potentiel de gain de force. Les pompes sautées contribuent à entraîner ces fibres, à produire beaucoup de force en très peu de temps.


Pompe pliométrique - 1


La contraction pliométrique est la plus répandue dans les gestes sportifs, elle est la plus naturelle. Suite à l'étirement du muscle, il y a raccourcissement : une phase excentrique + une phase concentrique.


Le principe du travail en pliométrie est simple. Par exemple, lors d'un saut, dès que vous êtes de nouveau en contact avec le sol, enchaînez le prochain saut d'une manière explosive et rapide.


Le but :
· mobiliser ses muscles de manière intense et rapide,
· améliorer la détente,
· augmenter la force explosive,
· augmenter la sollicitation nerveuse.


Pompe pliométrique - 2


Le travail pliométrique se fait de préférence au poids de corps, donc sans charge. Une simple variation de la hauteur suffit à augmenter son efficacité. Il peut se faire aussi bien avec les jambes qu'avec les bras.


La qualité des bonds est assurée par la maîtrise du gainage du ventre, du placement du corps lors de l'élévation, des appuis corrects... sans s'écraser.


Il faut respecter une progression dans la difficulté des exercices :
. commencer avec des bonds horizontaux (cerceaux, foulées...) pour augmenter progressivement la hauteur de chute (bancs, haies...),
· une séance par semaine, sous forme de circuit, toute l'année,
· arrêter la pliométrie 15 jours avant un objectif car ce type de travail est assez traumatisant pour les fibres musculaires (courbatures).


Pompe pliométrique - 3


Un exemple, les pompes pliométriques ou pompes sautées. Le but du travail pliométrique est d'entraîner le muscle à réagir rapidement et puissamment, ce qui améliore le recrutement des fibres musculaires. En général, ces exercices en détente sont bons pour l'entraînement en puissance et sont souvent utilisés par les athlètes pratiquant un sport qui requiert une force explosive.


Position de départ : comme les pompes classiques, en appui facial, position haute.


Exécution : descendez rapidement puis repoussez les corps vers le haut de façon explosive de manière à décoller les mains du sol. Redescendez et recommencez immédiatement.


Conseil d'entraînement : étant donné l'accent mis sur la puissance dans l'entraînement pliométrique, il y a augmentation du risque de blessures. N'essayez pas de faire des exercices pliométriques si vous n'avez pas au moins six mois d'entraînement.


Variante avancée : claquez les mains lors du sursaut vers le haut.


Pour tester une séance d'entraînement en pliométrie : manager@gregory-capra.com

Téléthon 2011 : David - Annecy - Coach Capra

David - Annecy - Coach Capra

Nombreuses seront les épreuves sportives organisées, le week-end prochain, dans le cadre du Téléthon 2011. David, coach Capra à Annecy, a décidé de participer à la grande course chronométrée de 10km dont le départ sera donné dimanche 4 décembre à 10h00, à Barby, en Savoie. La participation fixée à 10 euros par coureur sera reversée à l'AFM.

Le site du Barbython :
http://barby-24-h-pour-le-telethon.blogs.afm-telethon.fr/archive/2009/10/01/barbython.html


Bravo à David pour son initiative !


Si vous aussi vous participez à un défi sportif pour le Téléthon, envoyez nous vos témoignages et vos photos.


Pour contacter David : manager@gregory-capra.com

dimanche 27 novembre 2011

Boot camp Capra Paris - Warriors

Tête de mort

Après la remontée de l'avenue Mathurin Moreau, depuis la place du Colonel Fabien jusqu'au Parc des Buttes-Chaumont, Maxime enlève son gilet et laisse apparaître le tee-shirt noir à tête de mort qui recouvre son torse musculeux... un avertissement pour les participants au boot camp !

Accélération

C'est parti pour un échauffement : talons-fesses, montées de genoux, sprints, ... Si vous tenez à votre santé, ne sautez jamais l'échauffement, c'est indispensable et vous avez tout à y gagner. Il permet de réduire le risque de blessures et il augmente vos performances musculaires.

Sautillements sur une bordure de trottoir

Pour poursuivre l'échauffement des sautillements en alternant un pied puis l'autre sur une bordure de trottoir. Cet exercice permet de faire monter le rythme cardiaque en plus de chauffer les muscles des jambes.

Crossfit

Dans la perspective du boot camp "Crossfit" qui interviendra dans deux semaines, une petite initiation : montée d'escaliers en sprint, 15 pompes, 20 flexions, 30 fentes, 15 pompes et une redescente des escaliers en courant... le tout à répéter 4 fois. Comptez bien, cela fait quand même 120 pompes. Il y aura des courbatures dans les pecs...

Au bord de la rivière

La troupe se déplace, atteint le point culminant du parc, contourne l'étang, passe au bord de la cascade et descend le long de la rivière pour un nouveau travail des jambes : sauts alternées, sauts pieds joints, sauts à cloche pied sur un rebord en béton courbe. Ca travaille aussi l'équilibre !


Viendra ensuite un exercice qui nécessite de la confiance en soi : plonger au sol sur le rebord en béton et se rattraper avec les mains... Vous verrez la vidéo.


Bien sûr, après, il y a eu quelques pompes...

Autour du bac à sable

Les pelouses sont au repos, comprenez grillagées et interdites d'accès, c'est donc autour du bac à sable que se poursuivra le boot camp, par une séance complète de renforcement musculaire.


Tout d'abord, les fessiers.. Il n'y a pas de photos et c'est peut-être mieux, non ?!


Puis des pompes... Un mur facile à escalader permet une prise de vue sous un angle nouveau...

Abdos

Après les pompes, les abdos : crunches, relevé de jambes, gainage facial et latéral,... Certains s'entraînent pour un prochain défi : battre le record de Maxime... 21 minutes de gainage !!!

50 pompes à la demande de Greg !

A la demande de Greg, 50 pompes pour Thierry, réalisées en deux séries de 25, avant les étirements et les combats d'Arnaud et Bruno, d'Arnaud et Maxime dans le sable ! On vous l'avait dit des guerriers !

Les guerriers

Prudents, nous avons préféré faire la photo finale avant la dégustation du fromage corse "Fior di CAPRA" à la forte odeur de maquis... Guerriers, mais quand même...


Préparez-vous pour le prochain boot camp qui aura lieu sous la Grande Arche de La Défense, dimanche prochain, et dont les bénéfices seront reversés au Téléthon.

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Le fromage Capra au bootcamp !

Sur un banc de la place Albert Camus à Paris

Paris, place des Antilles, un marché artisanal en cette fin novembre pour promouvoir les produits du terroir qui prendront place sur la table du réveillon : champagne, foie gras, ... et, au milieu de tout cela, un fromage qui attire l'oeil... CAPRA en gros caractères sur l'étiquette !

Dans l'assiette avec du pain de seigle

Non, je ne me suis pas encore recyclé dans la production de fromage même si le métier de coach est un métier de jeune et que quelques mauvaises langues disent que je commence à perdre mes cheveux. Il s'agit du fromage corse "Fior di Capra" produit par la fromagerie Pierucci à Vescovato dans lequel on retrouve la forte odeur du maquis. Un fromage pour les guerrières et les guerriers de notre bootcamp !

Bravo à tous pour votre courage !

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Sylvain rencontre Gilles, coach Capra à Rennes

Gilles - Rennes - Coach Capra

Sylvain était un très bon nageur, 8 heures de natation par semaine, des compétitions, un coach qui le suivait de près... mais, il a arrêté, il y a près de 10 ans, et il a pris 20 kg ! Ca ne va plus du tout. Il a donc choisi de faire appel à mes services. Je l'ai mis entre les mains de Gilles, coach sportif de mon équipe à Rennes.

Impressions de Sylvain sur le premier contact...

Les photos : "J'ai vu ses photos il est impressionnant, c'est une bête de scène, il est motivant en tout cas !"

Au téléphone : "Le contact passe super bien, c'est déja un bon point car il reste intimidant le monsieur, lol"

La première rencontre : "Super, c'est vraiment quelqu'un d'impressionnant maintenant y'a plus qu'à tout commencer demain. J'ai hâte de voir les résultats !!!"


Maintenant, Sylvain a la pression pour suivre le programme sportif et les conseils alimentaires de Gilles !


A suivre...


Pour contacter Gilles : manager@gregory-capra.com

samedi 26 novembre 2011

Séance de massage ou chronique annoncée du plaisir avec Grégory Capra

Massage bien-être

Quoi de plus envoûtant que de se laisser porter, emporter, masser après une journée pleine de stress et d'émotions. Venez partager mon coup de cœur avec une gourmandise contagieuse. Poussez la porte des Instituts Grégory Capra. Sérieux, écoute, professionnalisme sont au rendez-vous. Délicat, tactile, soucieux de créer une harmonie entre le corps et l'esprit, Grégory Capra répond aux attentes de chacun... Superbe idée de cadeau idéal pour les fêtes de fin d'année !


Chris, 33 ans, Guéret


Pour un massage bien-être, me contacter : manager@gregory-capra.com

vendredi 25 novembre 2011

Enzo : joie et douleur

Le pied d'Enzo, aujourd'hui

Cela fait maintenant une semaine qu'Enzo a été victime d'un accident de la route. Les détails nous parviennent petit à petit : une main cassée au niveau du pouce et un pied cassé au niveau de la malléole, pluri-fracturée. Enzo a subi une opération sous anesthésie générale, le chirurgien a posé des vis et des broches pour réduire la fracture de la cheville.


Enzo a souffert mais les médecins lui ont refusé la morphine qu'ils accordaient à son voisin de chambre, c'est vrai que lui avait été victime d'un traumatisme crânien !

Lady's night by Enzo !

De retour à la maison, Enzo doit apprendre à se déplacer avec un déambulateur, un fauteuil roulant ou des béquilles sous les aisselles... dur, dur ! Mais un coach ne se laisse pas abattre, Enzo se donne encore deux jours pour récupérer de l'anesthésie puis il achète "la meilleure des marques d'électro-stimulateurs : Compex" et retourne en salle de muscu pour entraîner la jambe et le bras valides !!!


A toute chose, malheur est bon, grâce aux repas légers de l'hôpital, Enzo a vu ses joues se creuser et ses abdos apparaître. Il sera très en forme au printemps pour reprendre les soirées Lady's night !

Pour contacter Enzo : manager@gregory-capra.com

Risotto aux cèpes

Risotto aux cèpes

Jean-Michel se rappelle à ses origines italiennes pour nous livrer sa recette du risotto aux cèpes, risotto ai funghi porcini comme on dit à Milano !


Pour 2 personnes :
- 200 g de riz rond (ou spécial risotto)
- quelques champignons de Paris en lamelles
- une belle poignée de cèpes déshydratés
- 1/2 bouillon cube de légumes
- 1/2 verre de vin blanc sec
- 12.5 cl de crème fraiche liquide
- 1/2 l d'eau
- 1/2 oignon blanc émincé ou haché
- 25 g de beurre ou de l'huile d'olive

1. Préparer des copeaux de parmesan avec un économe

2. Préparer un bouillon en faisant chauffer l'eau et le bouillon cube de légumes. Hydrater les cèpes dans l'eau tiède durant 30 minutes.

3. Faire revenir l'oignon émincé dans la moitié du beurre ou l'huile d'olive pendant 3 à 4 minutes et ajouter le riz, laisser revenir jusqu'à ce que le riz soit translucide. Verser le vin blanc et laisser évaporer.

4. Ajouter louche par louche le bouillon chaud et attendre chaque fois, entre chaque louche, que le liquide soit évaporé.

5. Pendant ce temps, faire revenir les champignons de Paris en lamelles et les cèpes réhydratés, rincés et égouttés dans le restant de beurre (compter environ 7 à 10 mn). En fin de cuisson, ajouter la crème fraiche et bien mélanger. Arrêter le feu.

6. Ajouter au riz, une fois la dernière louche de bouillon de légumes évaporée, la poêlée de champignons et bien mélanger l'ensemble. Hors du feu, ajouter des copeaux de parmesan (la quantité est en fonction des goûts de chacun). Poivrer si nécessaire. Mélanger à nouveau et servir rapidement .

Décorer avec quelques copeaux de parmesan.


Buon appetito !


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

jeudi 24 novembre 2011

Thailande : Episode 5

Portnawak

Aujourd'hui, c'est portnawak en Thaïlande. Le soleil m'a tapé sur la tête. Il me faut une casquette à large visière... direction le magasin de souvenir de Kata.


Je retrouve le sourire

Cette casquette verte fera l'affaire, je retrouve le sourire ! En route pour de nouvelles aventures... J'enfourche mon scooter...

Chaud !

Un casque blanc mal attaché, je grimpe les marches vers le belvédère. Ca fait les cuisses et les mollets !!! Pas de commentaires, s'il vous plait...

En haut !

J'arrive, j'arrive ! J'ai les cuisses en feu... Je n'aurais pas dû faire de squats avant-hier dans la salle de muscu de l'hôtel. J'espère que l'on voit bien la mer, au moins !


Toute la baie

Toujours mal rasé, je découvre la baie. Ah oui, ça vaut le coup. L'eau est claire, peu profonde, j'irai me baigner cet après-midi...

Encore un sourire

Oui, oui, photographe, je te donne un sourire de plus. Je sais que nous avons encore un gros shooting à venir, mais, aujourd'hui, c'est détente !

Au revoir...

Aie ! Ca fait encore plus mal de descendre les escaliers ! Maintenant, laissez-moi tranquille. Je retourne à ma moto..., je veux dire mon scooter !


Ca tape, le soleil, en Thaïlande !!!

Bises,

Greg

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Sébastien au semi-marathon de Boulogne-Billancourt

Sébastien - Paris - Coach Capra

Dimanche 20 novembre, il étaient 5 148 (un nouveau record) à franchir la ligne d'arrivée ensoleillée de la quinzième édition du semi-marathon de Boulogne-Billancourt. Parmi eux, Sébastien, coach Capra à Paris.


Sébastien termine à la 3 318ème place en 1h 51mn 27 sec soit une moyenne de 11,359 km/h. L'analyse de la course de Sébastien montre une difficulté sur la deuxième partie du parcours puisqu'au 10ème km, il se classait 3 151ème en 53mn 49sec. Il perd donc 117 places sur les 11 derniers kilomètres. Il n'est pas toujours facile de s'entraîner sur de longues distances.


Bravo à Sébastien, un coach qui mouille le tee-shirt !

Pour contacter Sébastien : manager@gregory-capra.com

Judo : Kilian, médaille de bronze en Russie

Palais des sports de Tyumen (Russie)

Les championnats d'Europe de judo des moins de 23 ans se déroulaient ce week-end (18- 20 novembre) à Tyumen en Russie.


Se rendre à Tyumen constitue déjà une aventure ! Cette ville de près de 600 000 habitants est située à 2 144 km à l'est de Moscou, premier établissement russe en Sibérie, c'est aujourd'hui l'un des pôles économiques les plus importants à l'est de l'Oural. Vous ne connaissiez pas ? Moi, non plus... Climat très sympathique, vous vous en doutez, déjà de la neige en novembre !



Kilian, coach Capra, sur le podium

Kilian, coach Capra à Paris et membre de l'A.S. Voltaire Châtenay-Malabry Judo, était engagé chez les moins de 66 kg. Au terme de très beaux combats, Kilian décroche la médaille de bronze.

Bravo Kilian !

Pour contacter Kilian : manager@gregory-capra.com

mercredi 23 novembre 2011

Enquête "STAPS... et après ?"

Cours en STAPS


Récemment, je lançais une enquête intitulé "STAPS... et après ?" : http://gregory-capra.blogspot.com/2010/08/staps-et-après.html



A l'adresse des anciens STAPSiens, ces questions :
1/ Votre objectif professionnel avant de rentrer en STAPS ?
2/ Votre situation professionnelle à la sortie des études ?
3/ Rêves, réalités : selon vous, y-a-t-il une discordance entre le discours sur cette filière et l'approche que vous avez pu avoir sur le terrain ?
4/ Vos perspectives professionnelles à cours et moyen terme ?


Micka a bien voulu témoigner pour aider les jeunes attirés par cette filière.


1/ Votre objectif professionnel avant de rentrer en STAPS ?
Quand je suis rentré en Staps, mon objectif était de devenir prof car mes différents profs d'EPS ont su me donner envie de suivre leur chemin.

2/ Votre situation professionnelle à la sortie des études ?
J'ai eu la "chance" de faire partie des admis au concours et je suis donc prof d'EPS en collège aujourd'hui.

3/ Rêves, réalités : selon vous, y-a-t-il une discordance entre le discours sur cette filière et l’approche que vous avez pu avoir sur le terrain ?
Il est vrai que les Stapsiens sont de grands fêtards et les soirées STAPS représentaient bien cela. Cependant, au fur et à mesure que l'on avance dans le cursus universitaire, les étudiants deviennent moins fêtards et passent beaucoup de temps à travailler et à réviser. Surtout quand on a un concours à préparer, la vie sociale est mise entre parenthèses.
Le préjugé vexant est de penser que un sportif n'a pas de "cerveau" mais que des muscles. Dès l'entrée en STAPS, les activités sportives sont à 50/50 avec les cours magistraux et travaux pratiques. Enfin, lors du concours, les sports ont un coefficient très faible par rapport aux écrits et oraux.


4/ Vos perspectives professionnelles à cours et moyen terme ?
J'ai voulu être prof et je le suis. Cependant, je ne pense pas finir ma carrière comme prof car le monde de l'enseignement est très difficile de nos jours.

Voilà, j'espère avoir pu apporter quelques infos intéressantes.

Micka


Vous aussi vous pouvez participer à cette enquête.


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

lundi 21 novembre 2011

Enzo : un sportif blessé

Enzo - Sportif Capra - Blessé

Enzo, sportif Capra à Lille, l'a échappé belle. Heurté par une voiture, son scooter finit sous le véhicule complètement démoli. Enzo est emmené à l'hôpital, main droite et pied gauche cassés. Il rentre aujourd'hui, chez lui, après trois jours d'hospitalisation, non sans oublier de prendre une photo souvenir avec son colocataire de chambre. Malgré la douleur, le sourire et le moral sont là.


Enzo avant l'accident

"Pas de sport pendant trois mois, mais un coach garde la pêche (LOL) donc électro-stimulation à fond ! Déception, c'est clair, après tant de travail, je risque de perdre un peu pendant trois mois."


Notre équipe c'est donc mobilisée pour soutenir Enzo. Nous allons suivre sur ce blog sa réathlétisation, histoire de bien le motiver, s'il en est besoin.


Merci d'avance pour vos témoignages de sympathie à l'endroit d'Enzo.

Pour contacter Enzo : manager@gregory-capra.com

Thaïlande : Episode 4

Aquagym

Bénéficiant d'un emplacement privilégié au bord de la mer, mon hôtel offre une vue spectaculaire sur la baie de Kata (pas de rapport avec le karaté, je crois) et sur ses beaux paysages tropicaux. C'est au bord de la piscine extérieur avec bar que je prends mon petit déjeuner, observant un cours d'aquagym. Aujourd'hui, ce n'est pas moi qui travaille...


Etirements

Le cours est terminé, je plonge dans la piscine pour faire quelques longueurs. On me dit que la ville de Kata est très bien, que sa taille raisonnable en fait un endroit agréable, qu'il faut fuir Patong... Que faire ? Je m'étire et réfléchis... Je vais aller à la plage !


Direction la plage !

J'enfourche ma grosse bécane et à fond direction la mer. Toutes les rues de Kata sont les miennes, je sais rouler à gauche maintenant. Le casque rouge me protège, mais, pour les chaussures, ne suivez pas mon exemple... Embarquez avec moi, c'est parti pour le tour des plages de l'île de Phuket !


La baie de Palay

La baie de Palay, quelle beauté ! Cette baie encore sauvage est bordée dans sa plus grande partie de mangrove. Ce n'est pas l'endroit idéal pour la baignade mais un endroit extraordinaire pour réaliser de belles photos. D'ailleurs, je vais me pousser pour la photo suivante...


La mer d'Andaman

De nombreuses barques de pêcheurs sont amarrées en bordure de la côte. En repartant, je vais m'arrêter dans un très bon restaurant de fruits de mer pour déguster les spécialités de Phuket : Hor Mok Pla (poisson safrané au lait de coco, cuit dans une feuille de bananier) ou Kao orb (riz safrané à l'ananas présenté dans un ananas évidé) et, bien sûr, coquillages et crustacés cuisinés à la mode thaï... Succulent !


Un petit enfant thaï

Rawaï beach, cette baie est la préférée des thaïlandais qui viennent y pique-niquer en famille ou entre amis. La population locale y est principalement musulmane. Rawaï a peu évolué ces dernières années et est restée une des plages les plus pittoresques de l'île. Elle n'est pas extraordinaire pour la baignade mais l'eau y est peu profonde et la présence de végétation en bordure avec la présence des îlots au large lui confère un charme certain. De nombreux bateaux à longue-queue et hors-bord y sont ancrés.


Aujourd'hui, je m'en suis mis plein les yeux...


A suivre !


Greg


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

dimanche 20 novembre 2011

Le long drive

Grégory - Nice - Sportif Capra

Cette discipline décalée du golf n’a en commun que la balle et le driver. En effet, il faut vous préparer à frapper 6 balles en 2 minutes 45 et que l’une d’entre elles (au moins) repose sur la piste le plus loin possible. Les enceintes vous crachent de la musique électro, les spectateurs hurlent leurs encouragements ou vous chambrent gentiment avec véhémence, les photographes font crépiter leur flashes dans vos yeux et il y a ce cameraman planté droit dans votre ligne de tir…on est loin de l’ambiance feutrée des club-houses….Accrochez-vous à vos drive (par Kevin Fortin)

Le long drive, du golf bodybuildé. Oubliez la finesse, le petit jeu, le respect du parcours, le club house… il s’agit de cogner…et fort, dans la balle.
Long drive vous avez dit ? Commençons déjà par donner aux néophytes la définition d’un drive. Un drive c’est un coup joué avec un driver (club le plus puissant), le plus généralement au départ d’un trou où le compétiteur lâche généralement les chevaux pour parcourir le plus de distance.
C’est une discipline golfique à part entière qui consiste en un concours où le seul objectif est d’aller le plus loin possible, et surtout, plus loin que son adversaire. Comme dans un tableau de tennis, en effet, les joueurs s’affrontent par partie de deux et passent des tours jusqu’à la grande finale entre les deux meilleurs.

Le principe est le suivant lors d’une grande compétition comme le championnat du monde : chaque joueur, dont la longueur de manche du driver ne peut pas excéder 122cm (la surface de tête de club étant limitée à 460cm2), a six balles en sa possession, la plus lointaine étant retenue sachant qu’elle doit impérativement atterrir dans une zone limitée, parfois largement dévolue à la publicité.
A Mesquite, la Mecque du long drive, il est clair que nous sommes loin de l’ambiance souvent feutrée des club-houses et des tournois de golf traditionnels où le public est contraint au silence. Dans l’univers du long drive, chaque spectateur peut s’exprimer s’il en a envie, les enceintes crachent souvent de la musique pendant le jeu («Orange crush» de REM en est l’un des tubes préférés) et il n’est pas question de faire preuve de retenue dans aucun domaine à l’image du message d’accueil du site Internet des longs drivers de France:

«Bienvenue sur le site des « gros malades, des chataîgneurs, des tueurs de balles, des canonniers fous furieux...»

En 2010, pour la première fois dans l’histoire du championnat du monde, un Européen, le Britannique Joe Miller, a damé le pion aux Nord-Américains, les vrais spécialistes de ce sport apprécié de la télévision aux Etats-Unis au point qu’ESPN, la chaîne sportive américaine, réserve, chaque année, une partie de son antenne, le jour de Noël, au championnat du monde qu’elle diffuse en différé. Comme nombre de ses confrères du long drive, Joe Miller est très un beau bébé d’1,95m pour 125 kilos. Des kilos de muscles pour la plupart en ce qui le concerne puisque Miller travaille dans une salle de gymnastique, même si le chèque de 150.000 dollars qu’il a encaissé à Mesquite doit lui permettre d’envisager sa vie professionnelle d’un jour nouveau.
Lors de sa victoire, la meilleure marque de Miller a été de 378 m. Ce qui le laisse assez loin du record du monde, contesté par certains, de l’Américain Mike Dobbyn, champion du monde en 2007, qui a expédié un jour une balle à… 503 m. A côté de Dobbyn, sorte de Hulk qui mesure 2,07 m et accuse 136 kg sur la balance, Miller est un gringalet.
Au long drive, tout est question d’énergie, il est vrai. Lors du dernier championnat du monde, Joe Miller, Jamie Sadlowski, le Canadien consacré en 2008 et 2009, et le Sud-Africain Ryan Louw ont tous les trois imprimé à leur balle une vitesse d’au moins 360 km/h quand les professionnels du PGA Tour atteignent rarement des vitesses de 300 km/h. La vitesse du swing de nos trois artificiers a oscillé, elle, entre 236 et 241 km/h. Il est admis qu’un amateur ne dépasse pas souvent les 160 km/h.

Au long drive, il y a les frappeurs purs et durs comme Dobbyn, à qui il est arrivé de taper 1.000 balles par jour à l’entraînement, et les swingueurs comme Sadlowski qui n’est pas une force de la nature avec son 1,81 m et ses 75 kg mais est capable de générer de la puissance et d’obtenir de la distance grâce à des qualités de flexibilité et de souplesse au niveau de son dos, de ses épaules et de ses mains.

Tous les joueurs du dimanche le savent : frapper comme un sourd n’a jamais fait le bon joueur de golf (pas plus que les kilos de muscles si l’on en juge par les rondeurs affichées par de nombreux champions). Il n’en reste pas moins que réussir à envoyer sa balle le plus loin possible reste une obsession pour tout pratiquant de cette discipline. Il est d’ailleurs facile de constater que chez l’amateur, le petit jeu (approches, putting…) est bien plus faible que le grand jeu comme si les joueurs, à l’image de ce monde des longs drivers tellement fascinant, tiraient l’essentiel de leur plaisir dans cette décharge d’adrénaline et de puissance que procure notamment un coup de départ. Dans le dernier numéro de Golf Magazine, Benoît Teilleria, ancien joueur français du circuit européen, livre cette anecdote symptomatique vécue lors d’un pro-am:

«J’étais avec un amateur très tendu au départ, les mâchoires verrouillées, impossible de lui arracher un mot. A son deuxième coup, il joue avec une telle violence qu’il enfonce la balle dans le sol à l’impact. Mais comme il avait touché la balle, il lève la tête et la cherche dans les airs. Grand moment de solitude pour ce monsieur que la situation n’a pas fait rire du tout, au contraire du reste de l’équipe.»

En raison de cette addiction des joueurs à la puissance, qui intéresse les fabricants toujours soucieux de fournir les «armes de guerre» les plus lourdes et les plus perfectionnées, le long drive, encore peu connu en France, mais très développé en Scandinavie, a peut-être de beaux jours devant lui. Le record de France reste la propriété de Yvan Tchéménian , président fondateur de l’association des longs drivers de France, avec une distance de 386 m. Association dont le slogan est «Go long or go home!» ( pas besoin de traduire)

Car l’humour est partie intégrante de l’univers de ces joueurs d’un autre genre à la lueur des sobriquets qui accompagnent les noms des meilleurs de la disciplines comme Joe «killer» Miller, Sean «the beast» Fister ou Jason «golfzilla» Zuback. Reste à savoir quel surnom portera le nouveau prodige du long drive, le Californien Domenic Mazza, finaliste du dernier championnat du monde à seulement 16 ans…
En France, on a aussi un bon poulain, Eric Houballah. C’est un français qui a fini septième au championnat d’Europe de Long Drive avec un drive de 352,4 m et il est qualifié pour les championnats du monde. C'est un champion en pleine progression et sa préparation est hallucinante et très professionnelle......

Alors tous à vos chaussures et drive et tapez comme un sourd, un bourrin dans la balle pour qu’elle vole le plus loin possible jusqu'à sa destinée.


Article rédigé par Kevin Fortin


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Boot camp Capra Paris - Explosif

Roland - Paris - Coach Capra

Issu d'une famille sportive, Roland a pratiqué le karaté, dès son plus jeune âge. En complément, ses parents l'on inscrit à l'athlétisme. C'est de cette discipline sportive qu'il s'inspire aujourd'hui pour le boot camp... Je passe maintenant, autant que possible, à l'orthographe "boot camp" pour être mieux reconnu sur Google...


Le plot, instrument du jour

Le plot s'avère l'instrument indispensable du jour avec quelques cerceaux. Mais d'abord direction un coin jusqu'alors inconnu, au sud-ouest du château, au delà de la pyramide de Vincennes ou de l'obélisque de Louis XV élevé en 1731 (il faut bien se cultiver, aussi), vers un stade où s'égaient déjà quelques joueurs de foot.

Talons-fesses

Roland aligne une demi-douzaine de plots et c'est parti pour trois passages en talons-fesses, genoux-poitrine, un enchaînement des deux, des sauts,... Le rythme cardiaque monte ! On avait bien dit un boot camp explosif !

Demi-tour

Ca ne suffit pas... Maintenant, ce sont des petites courses avec un demi-tour rapide au premier, puis au deuxième, puis au troisième plot, etc... avant un passage dans les cerceaux et le sprint final.

Squat chargé

Toujours devant les plots, pompes, saut, squats à vide, gainage, squats chargés... et deux ou trois passages ! La transpiration attire les moustiques... C'est tropical, Vincennes, en novembre !


Abdos

Par cette transition, fini le cardio, on arrive au renforcement musculaire. D'abord les abdos, Roland enchaîne des exercices pour le grand droit et les obliques... un relevé de buste pour les obliques encore jamais vu !

Premier bootcamp

Stéphane témoigne a posteriori : "Premier boot camp Capra avec Roland, ce matin. J'ai terminé l'entraînement. Je suis rentré vivant et entier ! Super matinée endurant et sympa, en plus le soleil était présent sur Vincennes pour m'accueillir. Merci, je reviendrai !"

Pompes avec pieds surélevés

Roland assiste ici Maryline qui se demande encore "où mon équipe a trouvé ce nouveau coach (lol)". Maryline tient une forme impressionnante, la pêche ! Il faut dire qu'avec Roland et Thierry, elle est entre de bonnes mains...

Chaise

Comme les cuisses n'avaient pas assez travaillé, un arbre pour 1 mn, puis 1mn 30 sec et enfin 2mn de chaise. Roland encourage et surveille... avant une bonne séance d'étirements. Ce soir, il faudra boire beaucoup d'eau pour limiter les courbatures...

Dans les buts

On ne distingue ni le cadre, ni le filet, mais c'est une cage de but qui est le décor de la traditionnelle photo finale.


"Un très bon boot camp, ce matin... !! Ca va de mieux en mieux, la forme. Cool...", Maryline.


"Très bon boot camp, ce matin. Roland a superbement bien assuré sa séance... J'ai même grimpé sur son dos... J'ai crû que j'étais sur la Tour Eiffel... quelle vue... Bravo, Roland, reviens-nous vite !", Thierry.

Pour participer au prochain bootcamp : manager@gregory-capra.com