lundi 26 septembre 2016

Le séjour privatif de Laurent en Luberon

Grégory Capra et Laurent à l'Isle-sur-la-Sorgue
Je suis sur le chemin du retour vers Paris et déjà plein d’images m’envahissent après ce merveilleux séjour privatif avec Grégory Capra.

Tout d’abord, situons le lieu : l’Isle-sur-la-Sorgue, ville provençale très réputée pour son marché d’antiquaires, le dimanche, et où vit notamment le chanteur Renaud.

Ensuite mon hôtel deux étoiles, Les Terrasses du Bassin, avec un restaurant où je me plaisais le soir à dîner dehors et voir les canards se débattre pour des miettes de pain sur la Sorgue. 

Mais le plus important fut le séjour privatif de Grégory Capra : le premier SMS sonnait comme le clairon et nous donnait le (rond) point de ralliement et les affaires à emmener.

Robocop !
1er jour : découverte du quad 
Comme le sport mécanique fut pour moi une grande première, Grégory a pris la décision de n'utiliser qu’un seul quad pour nous deux. Il a fallu, tout d'abord, enfiler la grande tenue style Robocop sous l'œil éberlué de Django, le labrador de Grégory. Ensuite, je suis monté devant et Grégory derrière, son flanc collé contre mes reins, pour mieux me guider et m’apprendre à conduire cet engin-là. J’avoue avoir fait quelques prouesses dans les virages, mais tout seul, je me serais complètement perdu entre toutes ses pédales à soulever, descendre ou ne pas toucher, et, les prises de vitesse qui m’auraient plantées dans le décor. Au passage on admire le mont Ventoux, le Cavaillon et les dentelles de Montmirail. Une pure merveille. 

Laurent et Grégory Capra
Ensuite retour à la maison pour une séance de musculation avec quelques détournements d'exercices pendant le grainage notamment. Bon, à la fin, je n’en menais pas large !

Laurent dans les gorges du Toulourenc
2ème jour : randonnée en eaux vives dans les gorges du Toulourenc 
Nous nous sommes tout d’abord paisiblement promenés les pieds dans l’eau. La température était un peu fraîche au début mais nous nous sommes vite accommodés. Les poissons ondulaient sous nos yeux et, à un moment donné, il a fallu escalader des rochers pendant 200 mètres pour regagner l’autre rive puis, à la fin du parcours, nous avons rejoint la terre et avons dû affronter quelques pentes abruptes suivies d’une descente vertigineuse. Grégory a pris de très belles photos avec, comme mannequin émérite, Bibilolo dans toutes ses poses imaginatives et lascives. 

Autant dire que nous étions à la fois lessivés par les efforts physiques et enivrés de ce paysage sinueux et chaotique. 

Canoë sur la Sorgue
3ème et dernier jour
Le matin, direction Monteux au Wave Club pour une cession de bodyboard et de surf sur vague artificielle où je me suis immiscé avec un groupe. J’avoue avoir eu beaucoup de mal à tenir en équilibre et à résister à la puissance de la vague qui me faisait valdinguer de l’autre côté du bord, mais j’en ai apprécié les sensations. 

Grégory Capra changé en crapaud
L’après-midi, canoë-kayak sur la Sorgue, avec tout un petit groupe déchaîné. Grégory, à l’arrière du canoë, malgré tous ses talents, a réussi à nous faire chavirer. J’étais tellement furieux que, du bout de ma pagaie magique, je l’ai transformé en grenouille le temps d’une pause. Il s’en est fallu de peu qu’un canard, le bec dans l'eau et le cul en l’air ne le débusque de sa cachette. Bon après quelques incantations, il est revenu à lui-même et nous avons achevé ce parcours en canoë-kayak à l’autre bout de la Sorgue.

Les adieux à Django
Ensuite dernière séance de musculation des plus piquantes puis les adieux avec Django, dans le jardin, et Grégory le long de la Sorgue devant l’hôtel.

Expérience inoubliable avec un Grégory aux petits soins même quand il vous fait chavirer.

Laurent - 57 ans - Paris

Pour participer à un prochain séjour sportif : manager@gregory-capra.com

1 commentaire: