Revenir à l'accueil

mercredi 21 octobre 2015

Sport et changement d'heure


What time is it ?
Il annonce le retour des jours tristes et des longues soirées au coin du feu. Non, ce n'est pas l'automne mais le passage à l'heure d'hiver. Ce dimanche, comme chaque dernier dimanche du mois d'octobre, à trois heures du matin, il sera deux heures. En clair: on dormira une heure de plus. 

Physiologiquement, le passage à l'heure d'hiver est plus facile parce qu'il est plus proche de l'heure solaire (une heure de décalage). S'exposer au soleil le jour J permet de se synchroniser à la nouvelle heure. Et pour accompagner cette séance de luminothérapie naturelle, rien de tel qu'un peu d'activité physique qui favorisera la pression du sommeil le soir.

Autre moyen naturel de se synchroniser: les repas. Si on a l'habitude de déjeuner à midi et de dîner à vingt heures, il faut essayer de passer à table à la même heure ce dimanche. Avec le changement d'heure, cela signifie que l'on mangera une heure plus tard. Là encore, cela permettra à l'organisme de mieux se caler sur la nouvelle heure. Côté sommeil, pas la peine d'essayer de se coucher ou de se lever plus tard, de toute façon cela ne fonctionne pas. 

Décrié par les chronobiologistes pour ses conséquences néfastes sur l'organisme, le changement d'heure impacte le sommeil. Pour limiter les dégâts et s'assurer le repos nécessaire, on adopte les bons gestes pour ne pas perturber l'endormissement. Et ça commence dans l'assiette, en évitant les dîners trop riches et tardifs et, bien sûr, en arrêtant à la mi-journée de consommer café, sodas et autres boissons énergisantes.

Le soir, on s'offre un petit coup de fraîcheur en aérant sa chambre quelques minutes, histoire de renouveler l'air. Enfin, il faut lâcher ses écrans: pas de télé, ni de tablette ou de smartphone juste avant le coucher, surtout pour les enfants, qui risquent déjà de faire irruption plus tard dans la chambre de leurs parents ce dimanche. La lumière de ces appareils perturbe la sécrétion de la mélatonine, l'hormone du sommeil. 

Mais pas de panique, le corps n'a besoin que de quelques jours pour s'habituer. Deux ou trois jours devraient suffire !

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire