samedi 23 juillet 2016

Kaiserschmarren

Kaiserschmarren
Après la parution de l'article relatif au Café Central à Vienne, vous êtes nombreux à me demander la recette du Kaiserschmarren, cette version enrichie et anoblie du Schmarren, plat rural que les enfants dégustent de l'Alsace à la Bohême. 

Le Kaiserschmarren ressemble à une crêpe épaisse, grossièrement coupée en lanières. Il est généralement servi tiède, saupoudré de sucre glace et accompagné de compote de pommes ou de prunes (appelée Zwetschkenröster à Vienne et dans le Nord-Est de l'Autriche).

Les ingrédients
- 4 œufs (séparer les blancs des jaunes)
- 30 g de sucre glace
- 190 ml de lait
- 100 g de farine
- une pincée de sel
- 50 g de beurre (pour frire à la poêle)
- 40 g de raisins secs

La recette 
- Battre la crème et la farine jusqu’à l'obtention d’une pâte lisse, 
- Ajouter les jaunes d’œuf tout en continuant de battre,
- Ajouter ensuite le sel et le sucre,
- Incorporer délicatement les blancs montés en neige à la pâte obtenue (si on remue trop fort l’effet allégé de la pâte sera perdu), il faut conserver le volume et ajouter délicatement les raisins secs avec une spatule,
- Faire chauffer le beurre dans la poêle et verser la pâte de façon à ce que l’épaisseur soit entre 1 et 2 cm suivant les goûts
- Avec une spatule en bois, casser la crêpe en plusieurs morceaux irréguliers, cela permettra de retourner chaque morceau pour qu’il dore de chaque côté (ne pas trop dorer non plus, car il faut que le centre reste bien moelleux et ne se durcisse pas trop),
- Servir dans une assiette et accompagner soit de compote de pommes, soit de sauce vanille tiède, soit de compote de quetsches. 

Il existe de nombreuses variantes du Kaiserschmarrn, par exemple caramélisé, aux raisins secs ou aux amandes.

Attention, c'est un plat assez lourd et calorique !

Pour m'envoyer vos recettes : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire