Revenir à l'accueil

dimanche 28 juin 2020

A la plage de la Redoute

Réginald et Pierric
Voilà un bel après-midi avec Réginald et Pierric, à la Redoute du Castellas, près de Sète : plage naturiste, parcours VTT et visite de la Redoute ! Eh oui pas besoin d'aller au Cap d'Agde pour prendre du bon temps !

La Redoute du Castellas
Pourquoi la plage de la Redoute et pas des 3 Suisses ? Je vais vous dire... Ancienne tour de guet , aujourd’hui classée Monument historique, la Redoute de Castellas est un édifice construit en 1742. 

On ignore souvent le réseau de défense et de communication établi à partir de 1740 par l’ingénieur militaire Jacques-Philippe Eléonore Mareschal (1689-1778) directeur des fortifications du Languedoc pour faire face à la menace anglaise apparue lors du débarquement de 1710. Appuyé sur la seule île du littoral, Brescou, et les deux monts d’Agde et de Sète, ce réseau est centré sur le point fort, enjeu majeur, que constitue alors le port de Sète : le fort Richelieu et sa défense avancée sur la corniche, le fort Saint-Pierre, pour protéger le port, lui-même gardé par le fort du môle Saint-Louis. Ce système de défense fonctionnait en relais avec une ligne d’une douzaine de petits fortins édifiés plus tard en bord de mer. 

Les amoureux de l'histoire, du sport et de la nature
D’allure très médiévale, ils (pas Réginald et Pierric !) sont dotés de créneaux sur encorbellements et de meurtrières, conçus pour un petit groupe de guetteurs chargés d’alerter l’arrière-pays par des signaux. Ces fortins sont de petits édifices isolés de deux étages avec terrasse et tourelle à feux. L’alarme est donnée le jour par un système codé de drapeaux, précurseurs des sémaphores. Plusieurs ont disparu totalement ou sont en voie de disparition, comme la Vieille Nouvelle à Port-la-Nouvelle, ou sont dénaturés comme la redoute de Ballestras à Palavas.

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire