Revenir à l'accueil

samedi 27 décembre 2014

Serhat Metin, du ring au grand écran : son entraînement pour Exodus - Gods and Kings

Exodus - Gods and Kings
4 000 figurants, des décors dignes des plus grandes superproductions hollywoodiennes, des effets spéciaux à vous couper le souffle... « Exodus : Gods and Kings » est sans doute le film qui va battre tous les records d'entrée en salle en cette fin d'année.

Est-il besoin de vous rappeler le scénario du film ? Qui n'a jamais entendu parler de Moïse, l'enfant sauvé des eaux, qui fût adopté par la fille du pharaon ? A l'âge adulte, Moïse demanda au pharaon de libérer le peuple hébreu. Son refus eut des conséquences désastreuses (les 10 plaies d’Égypte). A l'issue de la 10e plaie (la mort de tous les premiers-nés d’Égypte), le pharaon accepta et Moïse entraîna 600 000 esclaves dans un long périple pour quitter le pays et atteindre la Terre Promise.

Finalement, le pharaon se ravisa et fit poursuivre les hébreux par son armée. Face à la Mer Rouge, Moïse ouvrit les eaux en deux en frappant le sol avec son bâton. Il traversa la mer en dernier pour refermer le passage. Les soldats égyptiens, lancés à sa poursuite, furent tous noyés. 

 
Serhat Metin - 30 ans - 1m80 - 75 kg

Vous vous attendez sans doute à ce que je décrive par le moindre détail la préparation physique de Christian Bale pour le rôle de Moïse ou de Joël Edgerton pour celui de Ramsès.

Plutôt que de mettre en lumière l'entraînement intense d'un acteur sur une courte période pour acquérir un physique d'athlète, j'ai décidé cette fois-ci d'évoquer un sportif, un vrai (et oui), qui s'est dirigé vers le métier d'acteur et incarne un second rôle dans ce film (un soldat de la garde de Ramsès).

Ce sportif, vous l'avez sans doute aperçu dans « Les gardiens de la galaxie » ou dans « Vampire's Academy » en 2013 et dans « Edge of tomorrow », au côté de Tom Cruise, cette année.

Serhat Metin - 101 cm de tour de poitrine
Cet acteur britannique d'origine chypriote, âgé de 30 ans et mesurant 1m80 pour 75 kg de muscles (101 cm de tour de poitrine), c'est Serhat Metin. Serhat a toujours pris soin de son corps, ce qui lui a permis de travailler dans le mannequinat avant de se lancer dans une carrière d'acteur. 




Serhat Metin - Boxeur
Serhat reconnaît que son sport a constitué un atout pour ses rôles. Grâce à lui, il fait preuve d'une certaine aisance dans les mouvements du corps. Il lui a également permis de varier les expressions faciales pour exprimer tantôt l'agressivité, tantôt la douleur, tantôt la fatigue... Ce sport, quel est-il ?

Vous l'avez trouvé ? Et oui, il s'agit de la boxe, un sport que l'évocation certes rapide de cet athlète/acteur me permet plus particulièrement d'aborder dans cet article.



Serhat enfile les gants
Quelques-uns de mes sportifs rechignent à enfiler des gants et à effectuer les quelques exercices de boxe demandés par leur coach (pas la peine de nier, j'ai les noms !). Est-ce lié aux images violentes véhiculées par les médias ou à des a-priori sur ce sport ? Qui sait ?

Sehrat en pompes
Ce qui est certain, c'est que pour beaucoup d'entre vous, la boxe se résume en ces termes : c'est un sport de combat, et avant tout un sport violent. Mais savez-vous qu'il s'agit d'un sport qui demande une condition physique irréprochable et qui offre une multitude de bienfaits, tant sur le plan physique que mental.

Sehrat aux haltères
La boxe est en effet un sport très complet qui fait travailler tous les muscles du corps (biceps, triceps, quadriceps, épaules, trapèzes, ceinture abdominale, mollets...) grâce à des exercices variés. S'appuyant sur l'équilibre et les réflexes, ce sport vous amène à :
- tonifier vos muscles ;
- coordonner vos mouvements ;
- améliorer la souplesse de vos jambes ;
- développer votre système cardiovasculaire ;
- contrôler votre effort dans le temps et l'espace.

Sur le plan mental, la boxe permet d'accroître la confiance en soi, tout en aidant à mieux maîtriser ses émotions.


Sehrat Metin
Par leur entraînement régulier, les boxeurs travaillent tous les muscles profonds, ceux des bras et des épaules bien entendu, mais également ceux du torse, du dos, de la ceinture abdominale et ceux des fessiers. Aucun muscle n'est oublié.

La boxe comporte également un bon nombre d'avantages en terme d'endurance. Comme je l'ai précisé, ce sport nécessite l'usage de tous les muscles. Or, ces mêmes muscles ont besoin d'oxygène pour décomposer le glucose dans le sang et ainsi créer de l'énergie. Par leur entraînement, les boxeurs mettent donc leur système cardiovasculaire à rude épreuve. Leurs exercices les amènent donc à travaillent leur souffle, à entretenir leur respiration et au final à accroître la résistance de tous leurs muscles.


Sehrat prêt au combat
Certains exercices, propres à la boxe, et que votre coach vous fait parfois pratiquer en coaching individuel ou en bootcamp, sont très efficaces pour améliorer votre condition physique et mieux réguler votre système cardiovasculaire.

Le shadow boxing, par exemple, qui consiste à boxer dans le vide, est un excellent exercice pour la coordination motrice comme pour le fonctionnement du cœur, car il vous oblige à monter haut dans votre fréquence cardiaque.



Sehrat Metin
De la même manière, la pratique de la corde à sauter est un très bon exercice de détente et de pliométrie. Cet exercice vous aide à acquérir une bonne coordination entre les bras et les jambes ainsi qu'une bonne endurance cardiovasculaire.

Enfin, les exercices de frappe font preuve d'une grand polyvalence. Ils font notamment travailler votre renforcement musculaire et votre cardio, mais ils vous permettent aussi d'accroître votre puissance.


Sehrat à l'entraînement en extérieur
Coordination, résistance, souplesse, puissance, rapidité... S'ils ne vous mèneront pas forcément jusqu'à Hollywood, j'espère avoir convaincu les plus récalcitrants d'entre-vous que les exercices pratiqués en boxe ne sont pas pour autant à négliger dans votre préparation physique.

Et pour constater les talents d'acteur de Serhat Metin, tous au cinéma ! 

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire