samedi 15 octobre 2016

La colline de Perréal

Devant la chapelle Sainte-Radegonde
La colline de Perréal culmine à 471 m et domine le village ocrier de Gargas. Le site est classé en réserve de biosphère par l'UNESCO, biotope de plantes rares, et réserve naturelle géologique, c'est la première destination de cet après-midi.

Carte IGN Top 25 3242 en main, Stan, coach Capra à Paris, guide la troupe. Un circuit balisé de panneaux explicatifs conduit du quartier des Tamisiers jusqu'au sommet et à la chapelle Sainte Radegonde.

Tout au long de l'itinéraire des marnes grises, gisement de fossiles du Crétacé supérieur définissent le stratotype « Gargassien » peuvent être observées. Mais Perréal est aussi un lieu important de découvertes préhistoriques et paléontologiques.

Au sommet, les vestiges d'un oppidum gaulois occupé jusqu'au Ier siècle de notre ère a été découvert. A côté, la petite chapelle de Sainte Radegonde érigée en 1551 fut autrefois un lieu de pèlerinage.

A mi-chemin, en descendant, une table d'orientation permet de lire la vue panoramique couvrant les Monts de Vaucluse, le massif du Luberon et la vallée du Calavon.

A suivre...

Les précédents articles sur le séjour d'octobre en Luberon :
- Un séjour hors du commun 

- Respiration, yoga, méditation

- Creative camp en Luberon - Partie 1

- Creative camp en Luberon - Partie 2

Pour participer au prochain séjour en Luberon : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire