dimanche 22 octobre 2017

Le GR 98-51 de Luminy à Cassis

Clément - Coach sportif et masseur Capra - Paris
C'est Clément, coach sportif et masseur Capra à Paris, qui est à l'initiative de cette randonnée dans le Parc national des Calanques. Il veut offrir un vrai dépaysement aux élèves du séjour Coaching sportif & Bien-être en Luberon qu'il anime avec Grégory Capra.


Le départ depuis Luminy
C'est la première fois que Grégory Capra emmène un groupe randonner dans les calanques mais il connaît bien le site pour avoir déjà accompagné des élèves en séjour individuel sur ces sentiers et pour avoir fait ses études à la Faculté des Sports de Luminy, point de départ de la marche.
 
Calanque de Sugiton
Calanque de Morgiou
Vue depuis le belvédère vers Cassis et La Ciotat
Après quelques centaines de mètres sur un chemin assez large et ombragé, tout à coup la Méditerranée apparaît. Vue plongeante sur la calanque de Sugiton ! Là, je vous conseille un détour qui vaut le coup, il faut prendre à droite le sentier qui mène au belvédère, pour un panorama global sur le massif des calanques, de Marseille à Cassis !



Vers le mont Puget et la falaise des Toits
De retour sur le GR 98-51 - on suit les marques blanches et rouges pour ne pas se tromper -, les choses sérieuses commencent avec l'ascension vers le mont Puget et la falaise des Toits. Certains passages sont proches de l'escalade, avec nécessité d'utiliser les mains pour grimper puis le sentier domine la mer. Heureusement, chacun maîtrise sa sensation de vertige. 



Bronzage !
Nous apercevons quelques petits îlots dont le fameux Torpilleur. Le chemin recommence à monter, il faut atteindre le col de Candelle. Grégory, Andrea et Clément en profitent pour bronzer, une tactique pour ne pas se retrouver au sommet avec un tee-shirt trempé !




 
Escalade
Le massif des calanques est aussi le paradis de la grimpe. Une idée d'activité pour un prochain séjour sportif avec les spécialistes de mon équipe qui ont officié sur le mur d'escalade du stand Schneider Electric, au Salon Rexel, du 16 au 20 octobre dernier !




L'erreur !
Après le pique-nique, la randonnée reprend. Alessandro, Keryan, Clément et Eric partent en avant et c'est l'erreur ! Ils suivent le chemin du col de la Gineste et dépensent beaucoup d'énergie à gravir une pente raide dans les éboulis jusqu'à entendre les cris de Grégory Capra qui leur indique qu'ils ont pris une mauvaise direction ! 


Falaises du Dévenson
Toujours en hauteur, nous passons le Cap Gros et poursuivons sur les crêtes des falaises en direction du Cap de Devenson et du col de l’Oule. Le Devenson est certainement la calanque la moins accessible de tout le massif allant de Marseille à Cassis. Les immenses falaises qui surplombent la mer de 200 mètres en limitent fortement l'accès et seuls les plaisanciers, kayakistes et grimpeurs aguerris peuvent l'atteindre. Le seul fait de se rendre sur le sentier qui passe au dessus des falaises requiert déjà 2h10 de marche depuis Luminy. Avec plusieurs points de vue sur les falaises et la mer, une simple randonnée sur les crêtes est déjà une belle expérience.


Vue depuis la plage du Bestouan
Après une baignade dans l'eau fraîche - probablement à 18°C - de la calanque de Port-Pin, les plus courageux et les plus assoiffés poursuivent vers Cassis, avec une première halte au bar de l'Hôtel du Golfe, sur la plage du Bestouan, décor du film La Vieille Fille (1972) avec Annie Girardot.


Le port de Cassis
Pour un spectacle et un plaisir complet, la balade se termine par une glace pistache et amarena, sur le port de Cassis !

A suivre...

Les articles précédents sur le séjour d'octobre en Luberon :
- Gazon maudit

- Let's go trail

- L'arrivée de Clément en Luberon

- Les tests sportifs

- Boxe avec Grégory Capra

- Clément au pao

Pour participer au prochain séjour sportif : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire