Revenir à l'accueil

jeudi 30 juin 2011

Biceps : Greg vs Steven

Steven - 29.06.2011

Vous connaissez Steven, le judoka de Périgueux qui suis une sèche depuis le début de cette année... Et bien maintenant, il me nargue. Il ne lui suffit plus de faire le beau à la piscine, il prétend maintenant avoir plus de biceps que moi ! Là, ça va plus, LOL



Steven - 25.05.2011

Steven, tu vas souffrir. Je vais me venger. Je n'aurai pas de pitié... Tu vas me faire des centaines et des centaines de pompes, des dizaines et des dizaines de tractions, des milliers et des milliers d'abdos !!!

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Julien - Paris - Coach Capra






Originaire de Lorraine, j’ai baigné depuis tout jeune dans le milieu du sport. Ma famille est dans le domaine sportif : judo et gym.
Bagarreur, hyper actif, mes parents m’ont inscrit à six ans dans le club de judo familial : « Judo 3 frontières ». J’ai vite atteint un niveau respectable et j’ai intégré un collège en classe sportive au pôle espoir de Metz.
A quinze ans, je quitte le cocon familial pour un lycée en sport étude au pôle France Judo à Strasbourg.

A dix-huit ans, je rejoins l’INSEP (Institut National des Sports et de l’Education Physique) à Vincennes.
Définitivement installé à Paris, je poursuis les entraînements intensifs à haut niveau. Je suis aujourd’hui athlète de haut niveau, inscrit sur liste ministérielle, membre de l’équipe de France de judo.

Toute la rigueur, les techniques d’entraînement et de préparation physique acquises au cours de ma vie sportive en milieu scolaire et/ou de compétitions, m’ont donné envie de me tourner vers le coaching afin d’aider d’autres personnes à évoluer vers leurs objectifs, canaliser leur énergie, organiser leur vie en prenant soient d’elles, leur corps et leur esprit.

M’adapter à chaque sportif est ma priorité afin de permettre à tous, d’atteindre les objectifs clairement définis ensemble.

Expérience technique
Plus de quinze ans de pratique du judo, du club local au plus haut niveau national et international m’ont apporté non seulement la connaissance technique de cet art martial mais aussi celles de tous les domaines parallèles nécessaires pour percer dans ce sport qui compte des milliers de pratiquants.
Au premier rang, je citerai le développement et le maintien d’une condition physique irréprochable et naturelle par la musculation et le cardio-training
Ensuite, je soulignerai la diététique. Le judo est un sport à catégories de poids. J’ai donc toujours vécu avec le souci de trouver et de me présenter aux compétitions au poids qui convenait mais avec la forme physique optimale. Ce n’est pas une préparation de quelques jours, mais une discipline à long terme que je vous inculquerai.
Enfin, je terminerai par la gestion du stress. Le sport de haut niveau exige une maîtrise du mental. Il s’agit de puiser dans le stress inévitable qui précède les compétitions les forces positives qui mettent en confiance et font prendre l’ascendant sur l’adversaire. Il s’agit aussi de surmonter les difficultés d’une carrière comme les blessures où les revers.

Expérience pédagogique
J’ai tout naturellement préparé le diplôme me permettant d’enseigner dans ma discipline de prédilection. Je suis donc titulaire du BEES (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif) en Judo Jujitsu et également d’un un DE JEPS (Diplôme d’Etat Perfectionnement Sportif).

Spécialités
- Musculation/diététique: prise de masse musculaire, définition musculaire, programme pour perdre du poids, renforcement musculaire...
- Cardio-training,
- Détente, exercices de relaxation, souplesse, détente musculaire, stretching,
- Kettlebell,
- Arts martiaux: Judo, Jujitsu
- Self défense, techniques de frappe, corps à corps.

Qualifications
- Brevet d’Etat d’Educateur Sportif Judo Jujitsu,
- DE JEPS perfectionnement sportif,
- Instructeur Kettlebell,
- Formation à la méthode Grégory Capra,
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra

Palmarès sportif
Individuel
3ème European Cup Londres - 2011
3ème au Championnat de France Première Division - 2010
3ème au Championnat d’Europe des moins de 23 ans - 2009
2ème World Cup de Birmingham - 2009
2ème au Championnnat de France Première Division - 2009

Par équipe
3ème au Championnat de France 1ère division senior - 2011


Pour contacter Julien : manager@gregory-capra.com

Sofiane for Laurenz Sportwear

Sofiane pour Laurenz Sportwear

A l'issue du bootcamp où il s'est bien battu et où il a bien transpiré, Sofiane accepte avec joie de poser avec le tee-shirt "workout" de Laurenz Sportwear. Dans l'ombre des cerisiers, on devine le plaisir de Sofiane a porter ce tee-shirt. Il voudrait bien le garder... mais je n'en n'ai qu'un... Promis, Sofiane pourra conserver, la semaine prochaine (mais pour une semaine seulement), le tee-shirt afin de le tester en conditions réelles durant ses entraînements de musculation.


Sofiane - Paris - Sportif Capra


Sportif de haut niveau évoluant en équipe de water-polo classée en Nationale 1 et en équipe de France junior, Sofiane a une devise : "Soit tu veux du muscle, soit tu n'en veux pas". Avec 82kg pour 1m81 et à peine 18 ans, on sait ce qu'il a choisi !


La promo Capra sur les produits Laurenz Sportwear


Vous pouvez commander les vêtements Laurenz Sportwear sur le site http://www.laurenz-sportwear.com et vous bénéficierez de la gratuité des frais de port en indiquant le code promo "Capra". Merci qui ?!


Pour contacter Sofiane : manager@gregory-capra.com

mercredi 29 juin 2011

Sport et chaleur, mes conseils pratiques

Bastien - Marseille - Sportif Capra (photo Concept Time)

Il y a quelques jours, en début d’après-midi alors que la température approchait les 37°, je circulais en voiture en plein centre-ville. Je me suis inquiété en apercevant un sportif un peu « enrobé » qui courait à une allure assez soutenue, le visage dégoulinant ; j’ai arrêté mon véhicule une centaine de mètres avant lui, je l’ai attendu pour le stopper. A ma question de savoir pourquoi il s’époumonait en plein soleil, il me répondit: « c’est pour perdre du poids !!!!!!!!!!!! ». Trop sympa mais surtout inquiet, je l’ai invité à boire un grand verre d’eau fraîche, en lui rappellant : non!!!! courir en pleine chaleur ne fait pas fondre la graisse !!!


Nous traversons, ces jours-ci, une période de fortes chaleurs sur le territoire, on peut s’en réjouir, mais comment le sportif peut-il s’adapter ?

Voici une petite liste de conseils utiles.



Grégory Capra ... la sieste


1/LE SOMMEIL
D’abord, un petit rappel : fortes chaleurs ne veut pas dire canicule. On parle de canicule bien sûr quand les températures sont très élevées, mais surtout quand la nuit la température ne descend pas en dessous de 20° ; et s’il faut chaud la nuit on ne récupère pas du stress et de la fatigue émotionnelle car on fait moins de sommeil paradoxal (= le sommeil paradoxal, celui des rêves). Jour après jour, une fatigue s’installe, volontiers accompagnée de troubles émotionnels, de tensions psychologiques, de maux de tête. Et c’est pour ça que, dans les pays chauds, la vie s’arrête en début d’après-midi, c’est l’heure de la sieste pour compenser cette carence de sommeil, tandis que les « gens du nord » continuent à s’agiter. Les fidèles élèves de Grégory savent bien quelle est l’importance du sommeil dans la récupération physique chez le sportif.


2/ LA TENUE
Bien évidemment les activités sportives doivent se dérouler tôt le matin, ou vraiment en fin de journée, c’est à dire après 19h00. Veiller à porter des vêtements plutôt clairs (le noir absorbe la chaleur), amples (pour que l’air circule et refroidisse la peau en permettant à la sueur d’être absorbée par cet air), légers.


Yoann - Paris - Sportif Capra


3/ L’HYDRATATION
Ne pas boire salé et gazeux dans la journée ou alors en petite quantité. Boire bien régulièrement (200 à 400ml) d’eau plate pendant l’heure qui précède le départ de l’entraînement ou le début du match ou de la course.


Pendant l’effort, bien sûr, il faut boire, un petit peu par un petit peu, dès le début, sans attendre d’avoir soif ; si l’effort dure moins d’une heure de l’eau plate suffit ; au delà d’une heure il faut apporter dans la boisson un peu de sucre (sirop) et SURTOUT DU SEL : à 30° de température il faut ajouter à la boisson (sauf s’il s’agit d’une boisson du sport déjà minéralisée) 3 pincées de sel pour 500ml. Ne pas boire glacé, cela n’aura aucun effet sur la réhydratation est risque plutôt un choc thermique interne qui vous coupera les jambes.


Penser à rincer votre visage avec de l’eau plate, ça lave le sel de la sueur qui pique les yeux. De plus, l’air absorbe cette eau et apporte une sensation de fraîcheur réelle (c’est l’absorption de la sueur ou de l’eau qui diminue la température de la peau en « extrayant » la chaleur).


Pensez aussi, à la protection de votre peau (indice élevé) mais avec la sueur ce n’est pas évident, surtout au niveau du visage. Il existe des crèmes solaires adaptées à la pratique sportive.


4/ LA PRATIQUE SPORTIVE
Lors de l’effort faire des pauses à l’ombre, se rafraîchir, se rincer le visage. Si apparaît le moindre vertige, le moindre mal de tête : attention, le « coup de chaleur » arrive, dans ce cas interrompre l’effort, se mettre à l’ombre, boire, s’asperger.


UNE REGLE : ARRETER L’ACTIVITE AU MOINDRE SYMPTOME.


Plus le temps est humide plus, on se déshydrate car la sueur ne peut s’évaporer. S’asperger aussi régulièrement la nuque et le front. Si possible emprunter des parcours ombragés, sentiers de forêt, ou courez à l’ombre. Si cela n’est pas possible, diminuer l’intensité de l’effort, éviter le travail en fractionné.


Attention, le sportif asthmatique est vulnérable : l’air chaud qu’il respire agresse les bronches. Il lui sera donc fortement déconseillé de pratiquer une activité physique tant que la chaleur perdurera. De plus il évitera d’être seul pour faire du sport.


Bien sûr, il est hors de question qu’un enfant ou une personne âgée ou présentant une pathologie grave, pratique une activité physique ou sportive en pleine chaleur (sauf la natation !). Plus l’enfant est jeune, plus son corps est constitué d’eau, plus il est fragile à la déshydratation.


QUAND ON PERD 1% DE SON POIDS EN EAU, ON PERD 10% DE FORCE : par exemple un sportif de 70 kg perd 10% de force s’il perd 700ml d’eau, 20% s’il perd 1,4 litre.



Coup de chaleur : Romain prend soin de Maryline


Le coup de chaleur : il s’annonce par des vertiges, un épuisement, le cœur qui va plus vite, la respiration qui s’accélère, le visage devient rouge, une sudation abondante, des maux de têtes, une baisse de la vigilance, des troubles digestifs ; il peut toucher un sujet jeune et en parfaite santé ; il survient soit lors d’une activité intensive et courte (fractionné également) soit lors d’une activité moins intense mais prolongée. PLUS le temps est humide plus le danger d’un coup de chaleur est présent. Cette situation est une URGENCE il faut s’arrêter, boire, appeler des secours si on est seul. Les complications sont à craindre (cardiaques en particulier). En altitude le risque de déshydratation et de coup de chaleur est encore plus important.


5/ APRES L’EFFORT
Bien boire dans les heures qui suivent la fin de l’effort : très vite les urines doivent être claires. Tant qu’elles restent foncées il faut boire. J’ai précisé qu’il faut apporter du sel dans la boisson pendant l’effort, mais surtout pas de potassium car pendant l’effort le sang est « concentré » et le taux de potassium est élevé (car concentré). De même un apport régulier de magnésium est souhaitable en période de chaleur.


SURTOUT : ne pas « foncer » tout de suite sous une « bonne » douche fraîche, on risque alors le choc thermique ; il faut d’abord laisser refroidir le corps, à l’ombre, dans un espace bien aéré.


ATTENTION: après l’effort rester dans un espace bien aéré, à l’ombre, au frais; ceci pendant au moins une heure; pas question de « foncer » sur un barbecue en plein soleil !!!


18 ou 112


Et rappelez vous qu’aux moindres signes ou en cas de malaise, il faut appelez les secours 18 OU 15 selon l’importance du malaise, qu’en cas d’appel d’un portable il faudra composer le 112 (seul moyen de vous localiser dans un lieu isolé).


Article rédigé par Fred, un de mes élèves à Avignon


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

dimanche 26 juin 2011

Cédric : champion du monde de judo Grand Masters par équipe

L'affiche du tournoi

Du 16 au 19 juin, se déroulait à Francfort en Allemagne, la 3ème édition des Championnats du Monde Grand Master de Judo organisée par la Fédération Internationale de Judo.
Le judo produit à l'occasion de cette compétion fut à son meilleur niveau : de beaux et passionnants matches, de belles et excellentes techniques et beaucoup d'ambition montrée par les judokas qui se sont dépassés.


Cédric : médaille d'or par équipe


Cédric, coach dans l'équipe Capra, revient d'Allemagne avec le titre de champion du monde par équipe. Une médaille d'or vaillamment décrochée après un âpre combat qui lui a valu une déchirure abdominale ! Mais rien ne l'arrête, il poursuit les entraînements...


Pour contacter Cédric : manager@gregory-capra.com

Bootcamp Capra Paris - Randori

Cédric (en jaune), notre champion de judo

Blessé aux abdominaux mais tout auréolé du titre de champion du monde de judo Masters par équipe décroché à Francfort-sur-le-Main, le week-end dernier, Cédric a apporté au bootcamp du jour une nouvelle gamme d'exercices.

Reverse abs (appellation libre)

Après un footing dans le bois de Vincennes quelques sprints, quelques sauts, ... première nouveauté : des abdos sur le dos d'un partenaire. La position permet une plus grande amplitude du mouvement. Attention, les partenaires doivent être de poids similaires sinon celui du dessus décollera celui du bas !

Brouette

Brouette en avant, en arrière, pompes, pompes sautées, saute-mouton, ... le jeu continue ! De fréquentes pauses sont nécessaires pour que les sportifs puissent s'hydrater !

Une surprise : Charlotte !

Un courant de sud-ouest amène de l'air chaud sur la France en provenance du Maroc... 31°C à Paris. Pour nous, ce courant de sud-ouest nous a amené une autre surprise en provenance du Maroc !!! Charlotte a quitté Marrakech, hier. Elle passe trois jours à partir... Elle n'aurait raté, pour rien au monde, le bootcamp qu'elle a fréquenté assidûment d'octobre à mars avant de rejoindre le royaume chérifien. Et l'on s'aperçoit vite qu'elle a su conserver la forme au Maroc !

Un exercice de cohésion

Charlotte supportée par tous

Après des exercices individuels ou par binômes, Cédric annonce un exercice de cohésion, un défi pour ce groupe au public varié : sportifs amateurs ou confirmés âgés de 11 à 47 ans . On s'assied, on se colle, on s'emboîte les uns dans les autres, on lève les bras et un participant s'allonge au-dessus et se laisse porter comme une rock star par la foule. C'est très agréable d'être au dessus, mais ça travaille bien les épaules quand on est en-dessous !


Un exercice par 4

Position de pompes, pieds sur le dos de son partenaire et on avance... arrivé au bout 10 pompes et on revient... Impossible, LOL

Six minutes non-stop

Pour finir, six minutes non-stop de renforcement musculaire : pompes, abdos, fentes, tipping, sauts, etc... avant le jeu de sumo !

Arnaud vs Sofiane

Sevket vs Sofiane

Mathieu et Jérôme vs Sofiane

Cédric forme un cercle avec des bandelettes, deux adversaires s'affontent en sumo. Il faut soit faire tomber l'adversaire (un genou à terre suffit), soit le faire sortir du cercle (un pied hors du cercle). Le vainqueur reste dans le cercle et affronte un autre adversaire. A ce jeu, Poulpe fait un beau démarrage, Arnaud fait une belle prestation avec l'énergie qu'on lui connaît. Sofiane, après un premier tour décevant, demande sa revanche et résiste là à tout le monde. Même à deux contre un, il gagne !

Photo finale

Exténués, abattus par la chaleur, voici la photo finale de nos bootcampeurs après la belle prestation de Cédric. Pour une fois, nous avons obtenu une photo avec le sourire de tous ;-)

Pour participer au bootcamp : manager@gregory-capra.com

Jérôme : Traversée de Bordeaux à la nage 2011

Jérôme dans la Garonne

La traversée de Bordeaux à la nage, c'est 1 700m dans la Garonne depuis le ponton d'honneur jusqu'à Port Bastide. Qui connaît la couleur de l'eau et les courants de la Garonne sait qu'il faut du courage pour s'élancer dans le fleuve !

Samedi 18 juin, pour la 5ème édition de cette épreuve, 500 nageurs étaient au rendez-vous, répartis en 4 vagues. Ni l'eau froide et trouble, ni les nuages qui ont joué à cache cache avec le soleil n'ont démotivé les concurrents.

Jérôme (tee-shirt blanc), sportif Capra, sur le podium

Jérôme, l'un des sportifs de mon équipe qui s'est déjà illustré aux trathlons de Longueil et de Troyes, était sur la ligne de départ. Pour sa 3ème Traversée de Bordeaux à la nage, Jérôme se retrouve dans la vague la plus rapide, il mène la course de bout en bout mais fait une erreur d'orientation sur les 200 derniers mètres (les organisateurs avaient mis en place un nouveau tracé cette année). Jérôme termine néanmoins 3ème en 12mn 40 sec 78 centièmes. Voilà un résultat qui remotive !

Bravo à Jérôme !

Pour contacter Jérôme : manager@gregory-capra.com

vendredi 24 juin 2011

Romain : Grimper de corde à 20 mètres



video


Romain - Corde à 20 mètres


Cela fait une semaine... C'était samedi dernier, le grimper de corde à 20 mètres à la caserne de Poissy dans les Yvelines. Nous attendons avec impatience le prochain concours de cette discipline trop peu développée en France.


La présentation de Romain : http://gregory-capra.blogspot.com/2011/05/romain-paris-sportif-capra.html


Pour contacter Romain : manager@gregory-capra.com

Sylvio, coach Capra à Paris : nouveau défi

Sylvio - Paris - Coach Capra
Le défi de Sylvio est de préparer Mathieu pour l'épreuve de course à pied du triathlon de Paris du 10 juillet prochain. Leurs séances communes sont désormais consacrées à des fractionnés ! Cela me désespère car je sais que Sylvio fait en plus 40 à 50 km de vélo par jour... Conclusion, il prend des mollets !

Pour contacter Sylvio : manager@gregory-capra.com

Alexandre : Coaching Capra - Episode 2

Cédric, le bourreau d'Alexandre

Deuxième séance avec Cédric (photo) aujourd'hui et je crains déjà les lendemains courbaturés. Si c'est comme la dernière fois, je n'aurais même pas envie d'éternuer tellement je vais douiller. Bon j'arrête de faire ma chochotte et place à l'action.
Après un petit échauffement en cardio en attendant l'arrivée du coach, direction l'espace muscu pour une séance axée sur le haut du corps. Les pecs vont morfler un max avec cet exercice sur un banc mi-figue mi-raisin (ben oui, on est ni allongé ni assis :)) Et voilà qu'en incliné, avec des haltères de moins en moins légers, Cédric me fait m'acharner sur mes pauvres petits pecs peu habitués à tant de violence. Mais je tiens le choc!
Je marche beaucoup aux chiffres. A partir du moment où on me dit "tu en fais 20", mon cerveau imprime et je vais tenir les 20 répétitions. Et Cédric a voulu faire le malin, comme Yohann avant lui, en me rajoutant des répétitions au dernier moment :) sous prétexte que j'avais l'air "facile". Attention de ne pas trop jouer avec le pépère Alex Monsieur le coach ;)

Ensuite ce fut le tour d'une machine à poulies, alternée avec un exercice "oiseau" pour les épaules. Même tarif qu'avant, au niveau des répétitions et des montées de charge.
Travail sur les biceps ensuite avant les abdos. Ca allait déjà bien mieux que l'autre fois au niveau des abdos mais lever mes fesses et mes cuisses, c'est pas évident il faut dire.

J'ai bien tenu le coup. Depuis la première séance, j'ai repris les choses plus sérieusement aussi il faut l'admettre, en faisant pas mal de cardio à côté. Bref, pour l'instant mes descriptions sont tragico-comiques mais très vite, les résumés laisseront transparaitre des résultats prometteurs et je les associerai à ma pratique de sport à côté de la préparation physique que je fais avec le coaching Capra.


Article rédigé par Alexandre pour son blog : http://alnmx3.skyrock.com/


Pour contacter Cédric : manager@gregory-capra.com

jeudi 23 juin 2011

Une journée à la caserne

Beaucoup de nuages en ce samedi, avec un vent qui souffle mais rien ne nous arrête. Maryline et moi-même très décidés avant tout à soutenir Romain au grimper de corde à 20 mètres, partons à l’opération Portes Ouvertes de la caserne de Poissy.
Donc rendez vous à la Défense, RER A direction Poissy tout va bien, nous devons prendre un bus qui arrive seulement 10 minutes après notre arrivée, nous descendons comme prévu à l’arrêt Marcel Cerdan… Panique pas de caserne en vue seulement un gymnase, mais les bootcampeurs(ses) de chez Capra n’ont peur de rien.
Après réflexion Maryline et moi, on se dit qu’une corde de 20 mètres il faut un grand bâtiment... Au loin on aperçoit une tour avec au dessus un casque, c’est bon, nous sommes sur la bonne direction.




A nous la caserne des pompiers

Nous arrivons à la caserne dans le but de voir Romain, ont fait le tour, pas de Romain, panique dans nos têtes, « Nous l’avons raté », au loin on aperçoit Eric qui nous rejoint, et nous explique que Romain sera là pour sa prestation à 16h30.
Soulagés, nous décidons de visiter la caserne, de suivre les épreuves de grimper de corde à 10 mètres et 15 mètres, prises de photos des différents camions, hélicoptère, et nous regardons les manœuvres « extinction d’un feu, sauvetage dans un immeuble, intervention de l’équipe canine, hélitreuillage… ».


Maryline toute petite à côté du camion de pompiers



Hélicoptère ambulance


Romain arrive, il ne nous voit pas, il est très concentré, il se retourne et nous voit, vient vers nous, on discute, il nous dit qu’il n’a pas réussi à dormir, en plus il a oublié ses clefs de voiture et n’a pas sa musique…
Lolo à réussi à se libérer et nous rejoint, pas de veine, il a un bus seulement que dans une heure, il décide de venir au pas de course, il arrive, mais en bon état d’esprit de bootcampeurs, on décide de lui faire une blague, et de ne pas bouger pour qu il nous cherche, on se cache faisant la pose hérisson, on s’amuse de le voir faire, puis il nous aperçoit … !!
Mon portable sonne, c’est Vanessa qui décide de nous rejoindre : "Allo je viens… dépêche toi…Ok… "
Vanessa, comme Lolo n’a pas de bus, elle décide de venir à pied de la gare, moins facile que Lolo, elle a mis ses talons et sa jupette, et la pluie…
Les pompiers réinstallent le matériel pour le grimper de corde à 20 mètres, démonté 1 heure 30 avant pour la démonstration de l’intervention sur un feu.


Installation de la corde


Pendant ce temps Romain, se prépare en faisant un petit footing avant son épreuve, nous sommes là, nous voyons notre star sortir du bâtiment !



Romain !


Vanessa arrive, nous sommes prêt et on attend avec impatience cette épreuve, de plus en plus de monde s’agglutinent devant l’épreuve , on se croirait à un concert, pour nous c’est tout comme… on est impatient de voir notre super coach, de le soutenir, pour rien au monde on n’aurait raté cette événement. Enfin il est 17 heures, le moment fatidique arrive, Romain affrontera un pompier nommé Christophe.
Romain sort, notre rythme cardiaque s’accélère.


Romain, juste avant le départ


Voilà tout est prêt, nos appareils photos et I-phone sont prêt, Romain est concentré, il passe en premier, nous l’encourageons en hurlant « Romain, allez Romain » mais voilà, l’attache qui le retient le tire trop en arrière, il en fait la remarque auprès des organisateurs, qui ne veulent pas en tenir compte , il se tient à la corde fortement, le départ est assis et déjà ses muscles se contractent, on voit ses forces, et là on sait qu’il y parviendra, catastrophe au bout de cinq mètres du sol, les cordes s’emmêlent, Romain s’arrête, il redescend, les organisateurs règlent le problème mais pour Romain c’est une perte d’énergie et de concentration. Après un laps de temps et de discussion, il décide de reprendre l’épreuve, les cordes sont démêlées et retendues, Romain peut de nouveau recommencer, nous crions de nouveau pour encourager Romain, la foule nous voyant soutenir notre coach, nous suit (moment merveilleux), à quinze mètres du sol, Romain manque d’air, il continue et arrive à 18 mètres du sol, mais n’arrive plus à monter, on lit le découragement sur son visage, dégoutés pour lui qui s’est entraîné, pour y parvenir. Nous nous sommes persuadés que s’il n’a pas atteint les vingt mètres c’est dû à son faux-départ, qu’il a perdu trop d’énergie. Romain descend, très déçu. C’est au tour de Christophe, qui atteint les vingt mètres en 35 secondes (félicitations Christophe, belle prestation). A sa descente de corde, Romain très fair play, et venu le féliciter, pour sa prestation.
Mais pour nous, le vainqueur c’est Romain… notre super coach… nous l’adorons, nous l’aimons tous… il est trop génial…
Nous ne repartons pas, sans avoir félicité notre star… nous serons présents dans un an pour ce « grimper de corde » et nous sommes persuadé qu’il va réussir.
Mais en attendant Romain sera notre coach de ce dimanche…


Article rédigé par Thierry, bootcampeur Capra


Pour contacter Romain : manager@gregory-capra.com

Sofiane - Sportif Capra - Paris

Sofiane - Premier drapeau

Après trois mois de bootcamp et deux mois d'entraînement spécifique, Sofiane parvient à monter et tenir quelques secondes son premier drapeau.


Plus sérieusement, Sofiane a besoin de votre aide. Il compte intégrer la BSPP en fin d'année et ne veut pas rester sans rien faire d'ici-là. Il recherche un job sur Paris dans la vente, la restauration, les services, la manutention,... L'important pour lui est de s'occuper. Pensez à Sofiane !
Pour vos proposition d'emploi : drh@gregory-capra.com

mercredi 22 juin 2011

Se muscler la partie supérieure des pectoraux


video


Pompes avec les pieds surélevés


Beaucoup de sportifs pratiquent le développé couché qui ne développe pas la partie claviculaire des pectoraux. On observe alors un déséquilibre entre la partie supérieure et la partie inférieure des muscles pectoraux, la portion supérieure se trouvant en retard sur la portion inférieure.


Les pompes avec les pieds surélevés permettent d'augmenter la masse musculaire de la portion supérieure des pectoraux, c'est un exercice de remplacement du développé incliné.


Cet exercice demande beaucoup d'efforts des muscles stabilisateurs et un bon gainage afin d'assurer une bonne position. Il est possible d'en augmenter la difficulté en variant la position des mains, plus on resserre les mains, plus le mouvement est dur et plus les triceps travaillent.


Il faut noter que plus les pieds seront en hauteur, plus les deltoïdes seront sollicités, transformant peu à peu cet exercice de pecs en un exercice d'épaules.


Les pratiquants les plus expérimentés pourront corser l'exercice en ajoutant un lest.


Merci à Pierre et Thomas pour cette vidéo de démonstration tournée lors de notre dernier bootcamp dans le parc de Saint-Cloud.


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Triathlon de Paris 2011 : Mathieu remplace Rémy

Mathieu - Paris - Sportif Capra

Nous vous annoncions dans un précédent article la composition de l'équipe Grégory CAPRA qui s'alignera le 10 juillet prochain sur la ligne de départ du Triathlon de Paris : Laurent (1,5km -natation), Jérôme (40 km - vélo) et Rémy (10 km - course à pied) très incertain à cause d'une maladresse... il s'est laissé tombé un disque de 20 kg sur le pied à la muscu !!!


Hier soir, j'ai eu l'idée de demander à l'un des sportifs que j'entraîne de remplacer Rémy. Il s'agit de Mathieu, un habitué des semi-marathons. Il a couru son dernier semi en 1 heure 47 minutes. Un temps de 50 minutes voire moins est donc envisageable pour le 10 km.


Mathieu a été surpris de ma proposition et, modeste, trop modeste, il a hésité avant d'accepter. A ce moment-là, je ne savais pas encore que, le week-end dernier, il s'était rendu au bootcamp au Parc de Saint-Cloud en footing (8 km aller + 8 km retour... + le bootcamp en dénivelé dans le parc) !


Quelques mots de Mathieu :

"Je suis très heureux de participer à cette épreuve avec vous. J'espère être à la hauteur... Et dire qu'il n'y a même pas 24 heures, je ne savais pas que j'allais participer à un triathlon... j'ai hâte d'y être."


Article précédent :


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

mardi 21 juin 2011

Une date supplémentaire pour le séjour bien-être à Bénodet

Quelques uns des participants au séjour de juin 2011

Eric a participé à mon dernier (last but nost least) séjour coaching sportif et thalassothérapie à Bénodet. Il m'envoie le message suivant :


"J'ai passé un très bon week-end même si la pluie de dimanche a réduit le champ des possibles. Je trouve la formule coaching + thalasso intéressante alliant le sport et la détente, l'effort et le réconfort... Et Greg reste attentif à tout le monde... Merci pour votre accueil, merci aussi de m'avoir fait parvenir les photos du séjour... J'espère pouvoir renouveler l'expérience ou même revenir pour prendre le temps de découvrir cette région que je ne connais pas ou si peu... Bonne continuation et à bientôt."
Eric, 48 ans, Paris


Devant le succès de ces séjours, j'ai décidé d'ajouter une date supplémentaire. Il y aura donc encore deux séjours en 2011 ;
- du 30 septembre au 3 octobre
- du 21 au 24 octobre.

Des séjours de 4 jours – 3 nuits à Bénodet dans le Finistère. Je serai votre coach sportif durant ces séjours.


1er jour Arrivée à l’hôtel en fin d’après midi
Rendez-vous en convivialité au bar de l’hôtel pour remise du programme personnalisé des soins en thalasso et présentation du groupe (12/15 personnes maximum).
Dîner au restaurant de l’hôtel.


2 ème jour
Petit déjeuner
Accès à l'espace hydromarin de Bénodet
Déjeuner libre
Après midi coaching en extérieur ou en salle de remise en forme (choix du coach et de la météo)
Dîner à l’hôtel + nuit

3ème jour
Petit déjeuner
Accès à l'espace hydromarin de Bénodet
Déjeuner libre
Après midi coaching en extérieur ou en salle de remise en forme (choix du coach et de la météo)
Débriefing et recommandation du coach autour d’un verre au bar de l’hôtel convivialité
Dîner à l’hôtel + nuit


4ème Jour
Petit déjeuner et départ.
(Il est bien sûr possible de quitter le séjour le 3ème jour au soir, c'est à dire dimanche)


En option
Cure Forme en Liberté 2j/3 soins par jour qui comprend:
2 soins individuels parmi : enveloppement d’algues, massagemodelages
manuels, bain bouillonnant, bain hydromassant, douche à jet, modelage sous affusion, hydrojet et 1 soin collectif : aquagym tonique ou douce.
Accès à l’espace hydromarin pendant la demi-journée des soins.


Les tarifs
• Le prix par personne : Prix TTC : 272 € sur une base de chambre double
• Supplément chambre single : 75 € pour le séjour
Le tarif comprend : l’hébergement à l’hôtel, les repas du soir et les petits déjeuners, l'accès à l'espace hydromarin avec serviettes et peignoirs de bain, le coaching sportif avec Grégory CAPRA
Le tarif ne comprend pas : le transport, les boissons en dehors des rendez-vous au bar organisés par le directeur de l’hôtel, le bonnet de bain pour la Thalasso, les sandales (conseillées), l'option thalasso "Cure en liberté" (192 € pour 3 jours de cure), la taxe de séjour (0,86 € par jour et par personne).



Réservations
Informations et réservations au 02 98 66 21 66
et sur http://www.hotelabbatiale.com/
Grand Hôtel Abbatiale - 4 avenue de l’Odet
29950 Bénodet


Venez me rejoindre !


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Sèche 2011 : Samir - Toulouse - En toute transparence



Samir : Juin 2010 vs Juin 2011

En toute transparence, Samir dont je vous avais déjà parlé le 2 juin dernier fait un bilan de sa sèche aujourd'hui avec trois nouvelles photos. Toujours 24 ans, toujours 1m90 mais 90 kg maintenant, avec plus de muscles que de gras.


Le défi lancé maintenant à Samir est de renforcer sa sangle abdominale et de faire apparaître le pack de 6. Il a tout l'été pour ça !

Samir - 20 juin 2011

Samir : 20 juin 2011


Samir - 20 juin 2011

Merci beaucoup à Samir pour sa collaboration et ses efforts tant sur la diet' que sur le sport !


L'article du 2 juin dernier :


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

dimanche 19 juin 2011

Bootcamp Capra Paris - Après la corde

Thomas, Vanessa, Pierre et Maryline

Les nuages dominent mais il ne pleut pas. Nous n'avons jamais eu de réelle pluie sur le bootcamp. La température est fraiche, 16°C au départ du bootcamp mais les participants nouveaux ou anciens ne sont pas frileux. En témoignent, Thomas et Pierre, les pecs congestionnés après quelques centaines de pompes comme vous allez le découvrir plus loin !

L'ascension dès l'entrée du parc de Saint-Cloud

Troisième bootcamp à Saint-Cloud donc on commence à connaître les lieux et on se méfie... Pour ralentir Romain, un sac sur son dos avec une corde de 20 mètres comme il a grimpé, hier, à Poissy. Ca pèse 10 à 15kg, mais ça le ralentit à peine même dans la montée...

Premières pompes

Au sommet, le belvédère au-dessus de la Seine et de Paris, un point de vue surélevé et des pompes avec les pieds surélevés aussi et toujours avec le sac...

En attendant les retardataires, ouverture du sac et premier concours de tir à la corde, deux équipes équilibrées, deux victoires de chaque côté.

Abdos par séries de 70

Au fil des semaines, Romain ajoute 10 répétitions à chaque séries d'abdos... et les séries sont nombreuses entrecoupées cette fois-ci de 10, puis 11, puis 12... et jusqu'à 20 pompes à chaque fois différentes (mains écartées, mains serrées, mains alternativement écartées puis serrées, sur une jambes,...).

Pierre assure la relève

Maryline a une petite faiblesse, Romain vient à son chevet. Pierre prend alors la main pour diriger la séance de pompes et d'abdos. "J'ai bien aimé" confie-t-il... Il va finir officier, lui ! Et comme les coachs, "il a beaucoup d'imagination et ne sait pas compter" disent les recrues !

Vanessa Ingalls

Après cette pause (lol), les bootcampeurs reprennent leur chemin et dévalent la pente vers les bassins du parc de Saint-Cloud. L'herbe est bien plus verte qu'il y a deux semaines, c'est "La petite maison dans la prairie" pour Vanessa !

L'un monte et descend les marches


Les autres pompent

Vous avez compris la perversité du jeu. Il n'y a qu'un sac donc chacun monte et descend à son tour les marches durant que tous les autres pompes... Ca fait bien 10 à 20 séries de 10 à 20 pompes pour tous...


Trou normand

Une photo de groupe au milieu du bootcamp, c'est inhabituel, mais c'est pour souffler un peu, comme un trou normand au milieu d'un repas de mariage car le bootcamp du jour a été un peu comme une orgie... sportive !

Brouette sur les marches

Ca repart très fort, brouette sur les marches en montée et en descente et 10 pompes à la fin avec les pieds en l'air et la tête en bas. Deuxième passage, idem mais 20 pompes à la fin ! Arnaud est s'effondré...

Mathieu reprend son souffle

On achève bien les chevaux... Tout le monde est à plat... mais ce n'est pas fini, d'autres défis arrivent !

Les seniors

Les juniors

Un groupe de seniors (certains ont plus de 79 ans) passent par là avec un coach siglé Stade Français. Un défi s'improvise : un tir à la corde seniors contre "juniors". Certes les seniors sont plus nombreux et la dénivelé leur est favorable, pourtant les "juniors" sont confiants... Il ne fallait pas... Deux victoires pour les seniors !

Etirements

Après un retour en footing, étirements devant le Musée de la Céramique. Vanessa ne ressent rien... Romain est obligé de l'aider dans cette pose digne de "Titanic".


Bords de Seine

Photo finale sur les bords de Seine, au pied de la base nautique. L'eau et bien plus claire que l'on s'imagine. Romain avoue s'être déjà baigné à cet endroit-là !


Bravo à tous les participants à ce bootcamp !


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com