Revenir à l'accueil

vendredi 28 mars 2014

Boot camp Capra Paris - Commando Endurance

 
L'écureuil

"Commando endurance", un parcours pour tester son endurance... L'affaire commence étrangement par une marche jusqu'au coeur de la forêt. Thomas porte deux gros sacs bien lourds. Dans l'un deux, une corde d'escalade longue de 60 mètres qu'il accroche à un gros tronc d'arbre en  compagnie d'un petit écureuil.

 
Travaux à la corde

Pendant que Thomas poursuit son travail de cordiste, le reste de la troupe s'échauffe : pompes, squats, élévations latérales, élévations frontales, rope training, ... Aucun muscle n'est oublié !

 
Tractions

Faute de barre de tractions, la grosse corde passée autour d'une branche va s'y substituer pour quelques dizaines de tractions. Mark, qui découvre le boot camp et voulait en baver, apprécie bien !

 
Les squats continuent

Pendant que Thomas cherche un nouveau point d'accroche, les squats continuent. La corde, trop souple, fixée à l'arbre à l'écureuil, descendait trop bas sous le poids d'un homme, jusqu'à toucher le sol. C'est pour cela que Thomas recherche une haute branche.


 

 
Les ruisseaux du bois de Vincennes

Thomas tente une autre stratégie et se jette dans les ruisseaux du bois de Vincennes, des ruisseaux artificiels. En effet, il faut savoir qu'établi sur un plateau sablonneux, le bois ne comportait à l’origine aucun réseau hydraulique, hormis le lac de Saint-Mandé, comblé au XVIIème siècle et dégagé lors des travaux d’aménagement du bois. Les lacs et les ruisseaux sont artificiels, creusés sous la direction de Jean-Charles Alphand lors de la création du bois. Leur fond est cimenté afin d’en assurer l’étanchéité (initialement, il était enduit de marne).





Le franchissement facile de Thomas
 




Le franchissement plus compliqué de Florence


La dernière photo de Mark est censurée...



Le passage réussi de Florent

Zubair, rapide et efficace

Tentative de passage ventral pour Vincent et Jean-Christophe
Démontage des installations
De grands fous rires et des applaudissements accompagnent chaque passage. Les spectateurs commencent à arriver, amusés aux diverses chutes dans le ruisseau. Le réseau hydraulique du bois de Vincennes est alimenté depuis la Seine par l'eau non potable de l'usine d'Austerlitz. Personne n'a bu la tasse !

 
Circuit training

Des squats, des burpees, des pompes, encore des squats, des burpees et des pompes, ça commence comme un circuit training classique mais ça se poursuit avec un franchissement plus acrobatique à deux ou trois mètres au dessus d'un nouveau ruisseau.








Tyrolienne
Voici tous mes sportifs sur la tyrolienne, je ne parle pas d'une jeune autrichienne mais d'une corde tendue au dessus de la rivière. Personne n'est tombé à l'eau ! Les nombreux spectateurs ont applaudi ! C'était mérité !

Averse de grêle
SoMad
Nous subissons le déluge, une averse de grêle - on appelle cela des giboulées de mars -, avant de rejoindre le château de Vincennes où Paul pourra profiter du cocktail offert à l'arrivée de la SoMad. 

Bravo à tous !

Pour participer au prochain boot camp : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire